Top 3 des histoires incroyables du parachutisme

Sauter en parachute est déjà une expérience extraordinaire mais lorsque des petits plaisantins s'amusent à repousser les limites de cette discipline, ça donne quelques anecdotes croustillantes. Voici notre top 3.
Les histoires incroyables du parachutisme

Le " parachutisme bonzaï "

Certains adorent avoir des sueurs froides et se faire peur. Un weekend frisson entre amis ne leur suffit pas. Alors pour se donner une bonne dose d'adrénaline, ils testent le " parachutisme bonzaï ". Le principe ? A 10 000 mètres d'altitude, le parachute est jeté dans le vide avant que son propriétaire n'en fasse autant. Le but est ensuite de rattraper la voile en plein vol. Plutôt téméraire. Pas étonnant que cette pratique, qui pourrait passer pour une mission suicide, ne soit pas du goût des autorités. Mieux vaut avoir une solide expérience avant de se lancer, sous peine de s'écraser comme une crêpe à l'atterrissage.

Le " skyaking "

Sauter en parachute... dans un kayak. Il fallait y penser. Miles Daisher a eu cette idée totalement farfelue de jumper avec son matos. Résultat ? Un saut impressionnant avec un amerrissage qui l'est tout autant. En prime, il a réalisé un " frontflip " en se lançant dans le ciel, histoire d'en mettre plein la vue à ceux qui le regardent, derrière leur ordinateur. Il faut dire que Miles n'est pas un amateur, il a réalisé plus de 3000 sauts en parachute. Respect.

Le " Parachuting dog "

Non, n'appelez pas la protection animale, personne n'a poussé un chien d'une falaise. Enfin, presque. Dean Potter a égayé la journée de son chien Whisper. Comment ? Ce sportif de l'extrême - qui pratique entre autres l'escalade et le base jump - a décidé d'emmener son compagnon à quatre pattes dans l'une de ses expéditions. Accroché à son sac à dos et équipé de lunettes, Whisper a effectué son premier saut en parachute. Il a eu l'air d'apprécier... retrouver la terre ferme. Le chien de Dean Potter n'est pas le premier à avoir expérimenté les joies du parachutisme. Les chiens renifleurs de l'armée sont souvent entraînés à effectuer ces sauts. Rantanplan n'a qu'à bien se tenir.