Tuto : comment entretenir une barbe de trois jours impeccable ?

Si vous n'êtes pas un adepte du rasage traditionnel mais plutôt fier de votre pilosité, voici comment mettre en valeur votre barbe de 3 jours tout en restant élégant.
Une belle barbe de trois jours, classe et décontractée.

S'il est encore conseillé de se présenter au bureau parfaitement rasé, la barbe de trois jours n'est plus perçue aujourd'hui comme une faute de goût. Au contraire. Soignée, elle est même considérée comme une marque de style. Pour en arriver là, il est indispensable d'y accorder un minimum d'attention afin de maintenir des contours propres et bien dessinés.

Tous les gestes à suivre peuvent se faire à l'aide d'un rasoir mécanique, d'une petite paire de ciseaux et bien sûr, d'une tondeuse. Avec ou sans sabot. L'avantage de celui-ci - les barbiers utilisent généralement ici un 2/3 mm - est qu'il offre plus de confort et d'efficacité. Vous pouvez le passer et le repasser sans avoir peur de trop couper.

Le cou : propre et arrondi

Désépaississez toute la surface en remontant de bas en haut. Le sens est important, surtout si vous ne disposez pas de sabot. Cela évite d'arracher les poils sans trop irriter la peau de la zone, assez sensible et sujette aux rougeurs. Petite astuce : appuyez un peu sur la tondeuse afin qu'elle reste au contact de votre cou. Le rasage sera plus affuté et homogène. Pour une finition optimale et élégante, munissez-vous de votre rasoir mécanique et optez pour une ligne courbe - et non droite - le long de la gorge. Juste au-dessus de la pomme d'Adam. Cela donne un aspect plus joli et plus doux au visage. Vous pouvez appliquer au préalable du gel peaux sensibles pour barbe de 2/3 jours spécialement conçu par Mennen. Enrichi en émollients, il assouplit le poil et protège contre tous les types d'agressions.

Les joues : nettes et parfaitement taillées

On débroussaille bien, en suivant le même mode opératoire que pour le cou (de bas en haut) et on s'arrête aux pommettes. Cette zone demande un peu plus d'attention. Le mieux, si vous recherchez la précision, est de " tracer " un trait à l'aide d'un rasoir traditionnel. Mettez du gel ou de la mousse et dessinez les contours en suivant l'implantation, sans laisser le moindre poil dépasser. Vous obtiendrez ainsi un résultat impeccable, important sur cette partie la plus visible de la barbe. A vous de voir ensuite si vous préférez une ligne arrondie ou droite, plus sophistiquée.

La moustache : courte et bien délimitée

Rasez de manière régulière au-dessus de la bouche afin de surligner proprement la lèvre supérieure. N'hésitez pas au besoin à utiliser une petite paire de ciseaux sur la fin. Vos gestes seront plus minutieux. Tant que vous êtes dans cette zone, vérifiez qu'aucun poil de nez ne rebique. Il serait dommage de gâcher une belle harmonie.

Le menton : dégradé et respectueux de l'implantation du poil

Cette zone est un peu délicate. Raser de trop près risque de souligner d'éventuels trous dans la barbe. Il est donc conseillé de couper légèrement, voire en dégradé. En revanche, si vous avez une mouche trop peu garnie - les deux espaces sous la lèvre inférieure qui ressemblent aux yeux... d'une mouche -, mieux vaut tailler proprement pour que tout soit bien net. Utilisez un rasoir mécanique et une pointe de gel ou de mousse afin de gagner en précision et en douceur.

Conseils aux peaux réactives

Pensez, pour finir, à hydrater votre visage avec, par exemple, le soin invisible sur barbe de 2/3 jours de Mennen. Soyez très attentifs au cou et aux joues, les zones les plus sensibles. Pour les peaux vraiment délicates qui auraient tendance à rougir sous le feu du rasoir, Mennen propose aussi un baume calmant 2 en 1 - après-rasage et soin visage - à la pierre d'alun. Il apaise les échauffements et permet d'éviter les saignements liés aux petites coupures. De quoi vous offrir une protection optimale.