5 erreurs à ne plus commettre avec votre déodorant

La transpiration a ses avantages et ses inconvénients. Certes, elle est indispensable pour réguler la température corporelle, mais elle est également responsable de mauvaises odeurs. Heureusement, vous pouvez compter sur le déodorant pour contrer les effets négatifs de la sueur. À condition de bien l'utiliser ! Voici 5 erreurs à absolument éviter pour maximiser l'efficacité de votre soin.
 5 erreurs à ne plus commettre avec votre déodorant

Erreur n°1 : choisir le mauvais déodorant

Si vous pensez que tous les déodorants se ressemblent, détrompez-vous ! Sur le marché, des dizaines de déclinaisons sont disponibles pour répondre aux besoins et envies de chacun. Entre les versions en spray, à bille ou en stick, tout est une question de préférence selon l'effet escompté (rafraîchissant, apaisant, doux...). En revanche, il est important de choisir un déodorant adapté à votre type de peau, notamment si cette dernière est fragile ou sensible. Dans ce cas précis, faites très attention à sa composition en misant sur un produit sans alcool, comme le Fresh Sensitive de Mennen, afin de ne pas agresser votre épiderme.

Notre conseil : attention, le déodorant ne convient pas à tous. Si vous souffrez de transpiration abondante ou excessive, dirigez-vous davantage vers un anti-transpirant. Pour comprendre la différence entre ces deux produits bien distincts, c'est par ici !

Erreur n°2 : mal appliquer votre déodorant

Certains hommes pensent que plus ils mettent de déodorant, plus ce sera efficace... Mais cela ne marche pas tout à fait comme ça. Il n'est pas nécessaire de vaporiser une quantité excessive de produit, au risque de provoquer des irritations cutanées. Pensez surtout à l'appliquer de façon homogène sur l'ensemble des zones concernées, et vous serez correctement protégé des sudations et autres mauvaises odeurs pendant la journée. Notez que si vous utilisez un déodorant en spray, il convient de le vaporiser à au moins 10 centimètres minimum de la peau. Une distance idéale pour ne pas la sensibiliser.

Erreur n°3 : vaporiser le déodorant au mauvais moment

Le déodorant s'applique de préférence le matin après la douche sur une peau parfaitement propre et sèche. Selon les scientifiques, le déodorant est également d'une efficacité redoutable lorsqu'il est appliqué le soir juste avant de vous coucher, toujours sur une peau nettoyée et séchée. Pendant votre sommeil, le produit pénètre idéalement les couches de l'épiderme, ce qui maximise son action anti-transpirante pouvant tenir pendant des heures. Une solution de secours si vous avez tendance à vraiment beaucoup transpirer.

Erreur n°4 : superposer les couches de déodorant

Cela ne sert à rien de vaporiser un déodorant sur une peau qui transpire et sent mauvais. Les bactéries de la transpiration sont déjà présentes et contamineront le produit ajouté, le rendant inefficace. Pour les mêmes raisons, il est inutile d'appliquer un déodorant en plein effort physique. Avant de vaporiser votre déo dans la journée, dès que vous le souhaitez, nettoyez votre peau avec un peu d'eau puis séchez-la à l'aide d'un mouchoir.

Erreur n°5 : zapper l'étape du rasage des aisselles

Oui, le rasage des aisselles est aussi réservé aux hommes, notamment pour contrer la transpiration. C'est un fait : les aisselles transpirent moins lorsqu'elles sont rasées, car les poils retiennent la sueur, et par la même occasion, les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Résultat : une fois les aisselles rasées, vous restez frais beaucoup plus longtemps et dites adieu aux auréoles, mauvaises odeurs et sensations d'inconfort.