Causes et caractéristiques des sueurs profuses

La transpiration est un mécanisme physiologique naturel permettant de réguler la température du corps. Plus rares, les sueurs profuses, aussi connues sous le nom d'hyperhidrose, représentent un véritable handicap social. Découvrez leurs origines et comment les atténuer.
L'hyperhidrose peut être localisée sur une seule zone du corps, comme le visage, ou généralisée.

En France, environ 3 % de la population est touchée par la transpiration excessive. Elle est consécutive à un dérèglement des glandes sudoripares. Ces dernières sont plus actives qu'à l'accoutumée chez les personnes sujettes à ce trouble. Au nombre de 3 000 000 enfouies sous la peau, elles sécrètent une quantité de sueur anormalement élevée, pouvant avoisiner les 10 litres en une journée - contre seulement 1 litre habituellement. Causée en générale par la chaleur, le stress ou encore l'effort physique, la sudation est ici constante et abondante. Elle peut très bien intervenir à température normale, lorsqu'il fait froid ou chaud, mais aussi lors de situations anodines.

Il existe deux types de transpirations excessives :

- L'hyperhidrose focale ou primitive. Dans ce cas, les sueurs apparaissent seulement sur une ou plusieurs zones précises du corps. Parmi elles, la paume des mains (hyperhidrose palmaire), la plante des pieds (hyperhidrose plantaire), les aisselles, le front ou encore le cuir chevelu.

- L'hyperhidrose généralisée. Ici, le corps tout entier est touché.

Les conséquences de ces excès de transpiration sont avant tout d'ordre social. Saluer quelqu'un avec des mains moites ou devoir changer plusieurs fois de vêtements par jour sont autant de situations inconvenantes pouvant affecter la vie quotidienne.

Les sueurs profuses peuvent également avoir des conséquences plus graves sur la santé. Des infections cutanées de type mycose ou de l'eczéma peuvent apparaître, notamment en cas d'hyperhidrose primitive.

La transpiration excessive peut se soigner. À l'aide de traitements médicaux tels que l'ionophorèse, l'injection de botox et la sympathectomie. Il existe également des gestes permettant de vous simplifier la vie au quotidien.

Les solutions pour mieux appréhender l'hyperhidrose

En sortant de la douche, opérez un séchage méticuleux de votre corps. Notamment au niveau des zones intimes. Cela empêche les champignons et les bactéries de proliférer.

Gérer sa transpiration passe aussi par un contrôle de son alimentation. Épices et piments notamment représentent les principaux facteurs de la sudation gustative. Ce phénomène a pour conséquence des sueurs localisées sur le visage. La caféine et l'alcool font aussi partie de la liste des denrées à éviter. La première stimule le système nerveux et les glandes sudoripares, la seconde fait augmenter la température du corps, ce qui enclenche son mécanisme de thermorégulation.

Un choix judicieux de vêtements le matin peut aider les personnes sujettes aux sueurs profuses à passer une journée plus agréable. Privilégiez des matières légères et respirantes, en fibres naturelles comme le coton ou le lin - textile aux propriétés thermorégulatrices. Au contraire, faites une croix sur les habits en fibre synthétique comme le nylon. Autre astuce, les couleurs sombres aident à dissimuler les traces de transpiration. Pensez à toujours disposer d'une tenue de rechange à portée de main. Paré à toute éventualité, le stress de la chemise humide diminuera.

Enfin, il est primordial d'apprendre à gérer son stress au quotidien. Exercices de relaxation et pratique d'une activité physique permettent d'atténuer les sueurs profuses.

S'ils n'empêchent pas la transpiration excessive, ces gestes simples permettent de faciliter le quotidien des personnes touchées par l'hyperhidrose.