Ces films de sport qui nous font vibrer comme au stade

Combats épiques, courses folles, victoires retentissantes... Le film de sport est une catégorie à part au cinéma, mettant bien souvent nos émotions à rude épreuve. Retour sur ses moments forts du septième art, où notre canapé s'est transformé malgré lui en tribune.

Les Chariots de feu, Hugh Hudson (1981)

Par une musique ou une simple scène, il est des films capables de marquer à jamais l'imaginaire d'un spectateur. Les Chariots de feu est de cette trempe. Sa scène d'ouverture notamment, portée par le synthé lancinant du compositeur Vangelis, a élevé au rang de film culte le long-métrage de Hugh Hudson. Le film évoque, avec quelques libertés, l'épopée de deux athlètes britanniques au Jeux olympiques de Paris de 1924 qui se battent contre la montre ainsi que contre les barrières religieuses. L'oeuvre fut auréolée, en 1982, de quatre Oscars, dont celui de meilleur film et de la meilleure musique.

Warrior, Gary O'Connor (2011)

Long-métrage réalisé par Gary O'Connor en 2011, Warrior suit l'affrontement de deux frères que tout oppose. Lors d'un tournoi d'arts martiaux mixtes, chacun est déterminé, pour des raisons personnelles, à tout donner sur le ring pour laver son honneur et débuter une nouvelle vie. Rythmé et poignant, le film est tel un uppercut de Tom Hardy en plein menton : brutal.

Rush, Ron Howard (2013)

L'un est calculateur et méthodique, l'autre est fantasque et tête brûlée, les deux vont s'affronter pendant près d'une décennie au volant de furieuses Formule 1 pour la suprématie mondiale. Sublimée par Ron Howard, la lutte entre les deux pilotes de légende Niki Lauda (Daniel Brühl) et James Hunt (Chris Hemsworth) a donné lieu, dans les années 1970, à l'une des plus épiques rivalités sportives de l'histoire.

Rocky, John G. Avildsen (1976)

Un film, trois Oscars, six suites, une bande-originale et des répliques à jamais gravées dans l'esprit des spectateurs. Sorti sur les écrans en 1976, Rocky s'est rapidement faire une place au panthéon des meilleurs films de sport de l'histoire, et a permis au jeune Sylvester Stallone de passer à la postérité. Culte.

Rasta Rockett, John Turteltaub (1993)

Le film Rasta Rockett est inspiré de l'épopée de l'équipe jamaïcaine de bobsleigh, qualifiée en 1988 aux Jeux olympiques d'hiver de Calgary. Le long-métrage estampillé Disney s'est élevé aujourd'hui au rang de comédie culte et rend parfaitement hommage à l'adage popularisé par Pierre de Coubertin : l'important, c'est de participer.