Ces sports qui font transpirer à grosses gouttes

Cadence infernale, concentration intense, conditions extrêmes... Pratiquer un sport implique forcément un effort et s'accompagne bien souvent d'une importante sudation. Certaines disciplines sont même réputées pour nous laisser en nage.
Le squash, une discipline qui nous fait suer des pieds à la tête

Le squash

Activité d'une intensité inégalable, le squash est réservé aux sportifs aguerris qui n'ont pas peur de souffrir et de transpirer. Allers-retours incessants, repos de courte durée, terrain exigu où la température monte en flèche... cette discipline promet une transpiration décuplée, excellente pour la santé. Très gourmand en énergie avec 900 calories pour 40 minutes de pratique, le squash permet également une perte de poids souvent radicale qui, attention, n'a rien à voir avec la sudation proprement dite...

Le Yoga Bikram

40,6°C et 40 % d'humidité. Voilà ce qui vous attend si vous décidez de vous lancer dans l'aventure du Yoga Bikram. Ajoutez à cela 90 minutes d'efforts composés de 26 postures et deux exercices de respiration profonde et vous obtenez l'activité détox par excellence. Celle qui permet de transpirer abondamment pour libérer les toxines accumulées. Et accessoirement ses chakras.

La Formule 1

Champion du monde de la transpiration toute catégorie confondue, la Formule 1 fait perdre aux pilotes environ quatre litres d'eau et de minéraux par course. Une quantité astronomique due aux conditions extrêmes de la course - la chaleur avoisine les 70°C dans le cockpit. Un véritable sauna sur roues, en somme.