Comment bien peigner sa barbe ?

Avis à tous les barbus : le peigne fait partie des accessoires indispensables de la salle de bains. Aujourd'hui, apprenez donc à bien l'utiliser pour entretenir votre barbe.
 Comment bien peigner sa barbe ?

Peigner sa barbe : pour quels bénéfices ?

Peigner sa barbe n'est pas un geste aussi banal qu'on le croit. En plus de démêler les noeuds et remettre les poils en ordre, c'est également essentiel pour faire pousser la barbe dans les meilleures conditions, tout en boostant sa vitalité. Sans oublier de garantir un look élégant en toutes circonstances.

Peigner sa barbe : avec quel type de peigne ?

Pour bien peigner sa barbe, il faut d'abord choisir le bon accessoire. C'est primordial pour effectuer un démêlage doux et efficace, tout en réduisant le risque de casse. À savoir, côté matières, il faut à tout prix éviter d'utiliser un peigne en plastique pour cheveux, en se dirigeant vers un modèle spécial barbe. Et dans ce domaine, il existe deux types de peignes très satisfaisants sur le marché :

Le peigne en bois. Grâce à sa matière naturelle, il glisse facilement dans la barbe et démêle les poils en délicatesse. Sans oublier d'être antistatique et résistant dans le temps.

Le peigne en corne. Contenant de la kératine (composant essentiel des poils), il élimine les noeuds en douceur, booste la brillance des poils et prévient les fourches de barbe.

Par ailleurs, il faut ensuite se concentrer sur les différents types de dents. Celles-ci doivent être adaptées à la nature des poils et à l'épaisseur de la barbe. De fait, pour une barbe courte, lisse ou peu fournie, privilégiez un peigne fin à dents resserrées. En revanche, pour une barbe longue ou épaisse, misez sur un peigne à dents longues. Enfin, pour une barbe frisée ou crépue, optez pour un peigne à dents larges.

Peigner sa barbe : à quel moment ?

C'est simple, il n'y a pas de moment spécifique pour peigner sa barbe. Faites-le à tout moment de la journée, dès que vous en ressentez le besoin. Et cela, que ce soit en vous préparant le matin, pendant vos heures de travail ou le soir avant de vous coucher. Pour ces raisons, n'hésitez pas à emmener votre peigne dans tous vos déplacements.

Cependant, il est tout de même recommandé de peigner sa barbe après avoir appliqué un peu d'huile ou de baume à barbe sur les poils. En plus de discipliner, hydrater et assouplir les poils, ce réflexe permet de faire mieux glisser le peigne dans la barbe. Ce qui va réduire le risque d'accrochage, mais également faciliter le démêlage en le rendant beaucoup plus agréable.

Peigner sa barbe : oui, mais comment ?

Terminons par la bonne technique à adopter pour peigner sa barbe sans la sensibiliser. D'abord, faites-le toujours avec la plus grande délicatesse, puisque les poils du visage sont très fragiles (beaucoup plus que les cheveux). Enfin, question gestes, peignez toujours votre barbe des pointes en remontant vers les racines, sans forcer ou tirer brusquement sur les noeuds.