Comment bien utiliser gel de rasage et mousse à raser ?

Gel de rasage et mousse à raser permettent de préparer la peau au passage de la lame. Leur application demande un certain savoir-faire pour gagner en efficacité.
Des règles existent pour appliquer correctement du gel de rasage et de la mousse à raser.

En guise de préambule, est-il vraiment nécessaire de rappeler que le rasage à sec est à bannir ? Avec lui, irritations, coupures, rougeurs et autres désagréments s'invitent à coup sûr. Un gel de rasage ou une mousse à raser adapté à votre type de peau reste indispensable. Par exemple, les peaux sensibles, sujettes au feu du rasoir et à l'apparition de boutons et d'irritations après le rasage, nécessitent une attention particulière. Les produits composés de pierre d'alun la protègent de l'agression répétées du rasoir. Même constat du côté des peaux noires et métissées. Certains gels et mousses à raser sont spécialement étudiés pour diminuer les risques de poils incarnés. Une fois le produit à portée de main, il convient ensuite de respecter quelques règles incontournables...

Humidifier son visage

Avant d'appliquer un gel ou une mousse à raser, il est crucial d'assouplir sa peau à l'eau chaude. Cela permet d'ouvrir les pores, de réduire l'apparition de poils incarnés disgracieux et douloureux et de faciliter le passage du rasoir. Pour varier les plaisirs, plusieurs méthodes existent. La plus simple consiste évidemment à passer sous la douche. Vous pouvez aussi utiliser une serviette humidifiée. Tapotez votre visage au lieu de le frotter pour enlever l'excès de sébum et les impuretés. Cette technique permet également de prendre soin des peaux les plus sensibles et les plus réactives, celles qui tiraillent, picotent, s'irritent et deviennent rouge à la moindre occasion.

Masser correctement sa barbe

Inutile de se précipiter. Et ce même si le temps joue en votre défaveur ce matin. Effectuez des gestes circulaires et de faible amplitude dans le sens inverse de la pousse du poil pour le décoller et l'assouplir correctement. Si vous utilisez du gel de rasage, massez votre peau plus vigoureusement pour le faire mousser et le rendre plus efficace. La pression des doigts doit être augmentée là où les poils sont les plus drus comme la moustache et le menton. Ces zones du visage étant également les plus difficiles à raser, préparer le terrain correctement est impératif pour se raser dans les meilleures conditions possibles. Une fois ces gestes accomplis, attendez une minute. Un temps de pause idéal pour hydrater correctement la peau et ramollir encore plus les poils.

Etre vigilant lors du rasage

L'application de la mousse à raser ou du gel de rasage dissimule les poils. Pour une démarcation bien nette des pattes, l'astuce consiste à enlever le surplus de produit avec les doigts. Si le passage du rasoir tire un peu au niveau des zones du visage les plus sensibles - comme le cou et le bord supérieur de la lèvre -, n'hésitez pas à appliquer de nouveau de la mousse à raser ou du gel de rasage pour un confort optimal.

Toutes les cartes sont désormais en votre possession pour utiliser à la perfection gel et mousse à raser. Il ne vous reste plus qu'à suivre attentivement les autres étapes d'un rasage parfait - effectuer les bons gestes avec le rasoir mécanique, bien entretenir ses lames de rasoir, appliquer un après-rasage adapté à votre type de peau... - et à jeter votre dévolu sur l'une des barbes ou moustaches les plus prisées du moment. Bouc, Van Dyke, balbo... vous avez l'embarras du choix messieurs !