Comment choisir son indice de protection solaire ?

Vous savez qu'il est important de se protéger du soleil, dont les agressions peuvent accélérer le vieillissement cutané, voire conduire à des cancers de la peau. Mais vous savez aussi qu'il existe plusieurs indices de protection et vous ne savez pas lequel choisir. Quelques explications pour vous aider à vous y retrouver.
Comment choisir son indice de protection solaire ?

Qu'est-ce que l'indice de protection solaire ?

L'indice de protection solaire (IP), aussi appelé facteur de protection solaire (FPS), détermine le niveau de protection contre les rayons ultraviolets (UV). Ce niveau est précisé sous une forme numérique clairement affichée sur le produit : indice 6, 10, 15, 50, 100, etc. Ces chiffres indiquent le degré de protection : plus ils sont élevés, plus cette protection est grande et durable. Plus précisément, ils déterminent le temps d'exposition que votre peau peut supporter avant de subir des coups de soleil. Il suffit de faire un calcul simple : si vous estimez que votre peau, sans protection, peut attraper un coup de soleil au bout de 20 minutes par exemple, et que vous choisissez un IP de 6, multipliez 20 x 6 = 120. Cela signifie qu'avec cette crème de protection, vous pourrez rester exposé 120 minutes au soleil avant d'en subir les premières brûlures.

Un indice fiable... dans certaines conditions

Dans la pratique, les choses sont un peu plus compliquées. Le chiffre obtenu n'est valable que si l'on considère que chaque centimètre carré de peau est couvert par 2 mm de crème et que l'intensité des rayons solaires est constante. D'autre part, chaque type de peau réagit différemment aux atteintes du soleil. L'IP est donc un indicateur auquel on doit se référer, tout en gardant à l'esprit qu'il n'a été établi que pour des conditions "idéales". Avec cette crème IP 6, vous devrez certainement vous huiler à nouveau sans attendre 120 minutes !

Choisir sa protection selon son type de peau

Pour choisir votre indice de protection solaire, il convient d'abord d'identifier votre phototype. Il existe 6 phototypes différents, classés des peaux les plus claires, qui ne bronzent pas ou peu et prennent des coups de soleil très rapidement, aux peaux les plus foncées, qui ne prennent quasiment jamais de coups de soleil. Ainsi, les peaux de phototype I devront utiliser des crèmes solaires avec un IP très fort (plus de 60), tandis que les peaux de phototype VI pourront se contenter d'un IP faible (moins de 10), parce qu'elles résistent naturellement aux UV. Dans tous les cas, pensez à appliquer votre protection solaire toutes les deux heures, après chaque baignade ou après une intense transpiration.