Comment choisir son peigne à barbe ?

Peigne à barbe en plastique, peigne à barbe en bois, peigne à barbe en corne... Difficile de s'y retrouver parmi tous ces modèles ! Suivez notre guide pour découvrir les fonctions de chacun et lequel s'adapte à vos besoins.
Le peigne à barbe, un accessoire indispensable

Les différents types de peigne à barbe

Vous l'aurez compris, il existe de nombreux modèles de peigne à barbe. En fonction de leur matière, ceux-ci se révèlent plus ou moins efficaces pour coiffer votre toison. Le chouchou des barbus ? Le peigne en bois. Celui-ci est très agréable pour la peau, car il passe sur les poils en douceur sans tirer. En plus, il ne crée pas d'électricité statique. Le bois est aussi une matière naturelle qui aide à mieux répartir le sébum. Résultat, les poils de votre barbe seront doux et mieux hydratés ! Plus onéreux, le peigne à barbe en corne est lui aussi respectueux de vos poils. Il glisse sans accrocher et rend votre barbe plus brillante. Et le peigne à barbe en métal alors ? Son utilisation est peu répandue. S'il est très beau d'un point de vue esthétique, il n'apporte pas de bienfaits particuliers à votre barbe. Enfin, s'il y a un modèle à proscrire, c'est le peigne en plastique ! D'une part il est conducteur d'électricité statique, d'autre part il aura tendance à gonfler votre barbe.

Peigne à barbe ou brosse : comment choisir ?

En plus du peigne, il existe aussi la brosse à barbe. L'affaire se corse et vous vous demandez sûrement : peigne ou brosse à barbe ? La réponse est simple : la brosse s'adresse aux barbes longues et bien fournies. Elle effectue un travail en surface afin de lisser les poils apparents. Avec la brosse, votre barbe aura un aspect uni. Mais ce n'est pas tout : cet accessoire permet aussi d'éliminer les peaux mortes et de favoriser la pousse. Pour décupler les bienfaits de la brosse, appliquez quelques gouttes d'huile à barbe avant le coiffage. Votre barbe n'en sera que plus brillante et mieux définie. Au quotidien, les barbus peuvent utiliser peigne et brosse de façon complémentaire.

Comment peigner sa barbe ?

Contrairement aux idées reçues, la barbe ne se peigne pas des racines aux pointes, mais des pointes aux racines. Cette gestuelle permet de démêler les poils en douceur, sans forcer. Commencez par les poils de la barbe du cou, en maintenant votre peigne tourné vers le haut. Peignez du cou vers le menton. Le geste va créer du volume. C'est normal ! Passez ensuite aux poils qui tombent des joues, en maintenant cette fois-ci votre peigne vers le bas afin de diminuer le volume. Si vous trouvez que votre barbe est encore trop volumineuse, n'hésitez pas à la travailler aux doigts. Peigner sa barbe, un jeu d'enfants !

Et la moustache ? Elle se peigne du centre vers les extrémités, en suivant le sens de la pousse du poil. L'idéal est d'avoir un peigne avec à la fois des dents courtes et des dents longues sur le même manche, pour que vous puissiez peigner moustache et barbe avec un seul outil !