Comment combattre les poils incarnés ?

Affection de la peau très fréquente chez l'homme, les poils incarnés sont inesthétiques et douloureux. Voici comment lutter contre leur apparition.
Une barbe rasée convenablement ne sera pas sujette aux poils incarnés.

Peu ragoutants et désagréables, on reconnaît les poils incarnés aux irritations et rougeurs qu'ils laissent sur la peau du visage et du cou. Leurs causes sont diverses : rasage de trop près, sens du poil contrarié, pores obstrués ou encore pilosité très frisée. Autant de raisons qui en font l'ennemi numéro 1 des peaux noires et métissées. Il est donc nécessaire de les protéger à l'aide d'un nettoyage spécifique et d'un rasage adéquat.

Le rasage idéal et préventif

Ennemi des peaux sensibles, le poil incarné se combat avant son apparition, en adoptant les bons gestes de rasage. Exit les rasoirs multi-lames, qui coupent le poil situé sous l'épiderme et favorisent une repousse de travers. L'idéal est d'entretenir une barbe de trois jours. Autre règle d'or : toujours raser dans le sens du poil afin d'éviter que celui-ci ne repousse sous la peau. Utilisez également un produit de rasage exfoliant à texture épaisse pour adoucir le contact de la lame, tel que le gel spécial peaux noires et métissées de Mennen.

Un soin approprié pour une meilleure protection

Si le poil incarné est déjà là, n'essayez surtout pas de le triturer, vous risqueriez de faire apparaître des boutons d'acné peu glamour. Il est plutôt conseillé de faire un nettoyage des pores au moins une fois par semaine, afin qu'aucun corps douteux ne les obstrue pendant le rasage. On vous recommande également d'hydrater votre épiderme tous les jours avec un baume pour apaiser le feu du rasoir. Pas besoin néanmoins de se lever tous les matins aux aurores si vous souhaitez suivre ces quelques précautions simples. En cas de rougeurs ou d'irritations persistantes, n'hésitez pas à pousser la porte d'un dermatologue. Cela ne peut pas faire de mal et votre peau vous en saura gré.