Comment dompter sa pilosité corporelle ?

Le rasage corporel est la solution la plus rapide pour maîtriser sa pilosité, plaire aux femmes et limiter les odeurs de sueur.
Le rasage corporel : idéal pour mettre vos muscles en valeur.

A l'instar du rasage de la barbe, celui du corps a ses secrets d'entretien. Il demeure la solution préférée des Français, même si l'épilation fait elle aussi son chemin. Une maîtrise des poils qui plaît aux femmes à condition de garder une touche de virilité.

Hyperpilosité : un trop plein de testostérone

A l'heure où les mannequins et les footballeurs totalement épilés inondent les affiches publicitaires, l'hyperpilosité peut être dure à vivre pour certains hommes. Si les poils sur le torse, les jambes ou sous les aisselles sont assez bien acceptés - voire symbolisent la virilité masculine aux yeux des femmes -, la toison dans le dos, la nuque ou sur les fesses n'a pas le vent en poupe. Cette hyperpilosité d'origine hormonale (testostérone) est le résultat d'un désordre qui entraîne une pousse excessive des poils. Celui-ci peut être réglé avec un traitement aux hormones mais qui n'est pas sans effets secondaires. La meilleure solution reste donc de s'orienter vers le rasage corporel ou l'épilation.

Le rasage corporel : à chaque zone sa spécificité

Comme pour le rasage de la barbe ou de la moustache, il est recommandé de se raser les parties du corps sous la douche. La chaleur de l'eau ramollit les poils, ce qui facilite leur coupe. Côté outillage, on commencera par élaguer les poils les plus longs à l'aide d'une tondeuse électrique ou d'une paire de ciseaux. On passera ensuite une mousse ou un gel de rasage avant d'utiliser un rasoir mécanique ou électrique en s'assurant que le modèle soit étanche. Le tout en se rinçant régulièrement.

Le torse : mettez en valeur vos pectoraux

Le rasage du torse encore peu répandu en France est une pratique très répandue chez nos voisins italiens qui aiment mettre en valeur leurs muscles. Attention en revanche à faire cela correctement. Pensez bien à faire glisser le rasoir dans le sens du poil, de haut en bas généralement. Quant au contour des tétons, suivez le sens de chaque poil délicatement et assurez-vous que votre peau est bien hydratée. Il s'agit d'une zone sensible et une coupure est vite arrivée.

Les aisselles : finies les mauvaises odeurs

Se raser les aisselles concerne désormais, aussi, les hommes. Nec plus ultra de l'hygiène, il évite les bactéries responsables des mauvaises odeurs et donne une peau de bébé très appréciée des femmes. Détail important, faites glisser le rasoir sans appuyer dessus. Vous éviterez ainsi les coupures et les poils incarnés. Pensez également à ne pas appliquer de déodorant avec alcool tout de suite après, vous risqueriez des irritations douloureuses.

Les poils dans le dos : un tue-l'amour à éviter

Là, la technique d'approche est plus délicate. A moins d'être contorsionniste, vous aurez besoin d'aide. Le mode opératoire est le même que pour les autres parties du corps, à la différence près que cela prendra un peu plus de temps. Mais au final vous serez satisfait du résultat et votre femme aussi. Si ces dames sont en règle générale assez tolérante sur la pilosité masculine, les poils dans le dos ont encore un peu de mal à passer.

Les zones intimes...

A chacun son style sur cette question. Mais si vous décidez d'élaguer le pubis un minimum d'application et de méthode sont recommandés. Coupez d'abord les poils les plus longs au ciseau. Tirez ensuite bien sur la peau avant de passer le rasoir. Privilégiez des gestes courts sans appuyer pour éviter tout accident fâcheux. Certaines parties dans cette région sont très vascularisées et il est facile de se couper. A vous de voir... Mais si vous franchissez le pas, vous limiterez les bactéries et donc les mauvaises odeurs.

L'épilation : laser, lumière pulsée ou crème dépilatoire pour hommes ?

Si vous n'êtes pas partisan du rasage corporel, l'épilation est une bonne alternative qui évite que les poils ne repoussent durs comme de la barbe. La méthode dépilatoire qui a depuis longtemps fait ses preuves est l'épilation au laser. Son efficacité lui vaut même l'appellation d' " épilation définitive ". Une dizaine de séances, puis une tous les deux ans suffisent pour éviter la repousse de " 80% des poils ", explique le Dr. Séverine Lafaye, dermatologue. Seul inconvénient, le prix : 200 € pour le torse et jusqu'à 1 400€ pour le corps entier. A noter que " seuls les médecins sont habilités à mener une épilation définitive " au laser, rappelle le Dr. Lafaye. Les esthéticiennes qui pratiquent cette intervention sont donc dans l'illégalité.

Autre solution, l'épilation à la lumière pulsée. Cette méthode est un peu plus longue mais donne des résultats tout aussi probants. En revanche, côté prix, c'est un peu moins cher : de 30 à 500 euros. Enfin, dernière possibilité, la crème dépilatoire pour hommes. Simple d'utilisation, elle peut être appliquée sur toutes les parties du corps sauf les muqueuses. Pensez juste à faire un test avant pour vérifier que vous n'êtes pas allergique et recouvrez bien les poils à l'application pour une efficacité optimale.

Que pensent les femmes de notre pilosité ?

La première chose à savoir est que les femmes prennent grand soin de maîtriser LEUR pilosité. Par conséquent, elles attendent un minimum d'efforts en retour. Mais rassurez-vous, nos chères sont plutôt tendres sur la question. En résumé, la plupart des femmes préfèrent une pilosité assez faible. La tendance est au juste milieu. Un peu de poils sur le torse ou les jambes est même très apprécié car ils apportent la touche de virilité qui plaît toujours autant. En revanche, ce qu'elles ne supportent pas, c'est un dos trop poilu. Pour ceux que cela pourrait concerner, profitez-en pour leur demander un coup de main. Elles seront ravies de vous aider ou de vous accompagner chez l'esthéticienne. Enfin, le pubis. Dans ce domaine les femmes nous laissent carte blanche, à la seule condition que cela reste maîtrisé.

Moralité, avec un minimum d'entretien tout ira bien.