Comment entretenir sa moustache avec style ?

Vous n'avez pas les moyens de vous rendre chez le barbier tous les quatre matins pour tailler votre moustache. Pas de souci, on vous dit comment faire par vous-même.
La moustache peut donner confiance en soi, si on l'assume pleinement.

Choisissez votre style

En brosse, à l'américaine, en crocs ou à la française. Ce n'est pas les moustaches qui manquent pour trouver son bonheur. Pour vous aider à choisir, on conseille de prendre en compte votre style général ainsi que la forme de votre visage. Si vous n'êtes pas du genre excentrique, une moustache à la Dali n'a rien à faire sur votre tête. Voici les moustaches pour homme les plus tendance :

- La moustache en brosse : symbole de la masculinité de Tom Selleck dans la série "Magnum", cet attribut se caractérise par une belle épaisseur qui masque presque totalement la lèvre supérieur. Les pointes doivent quant à elles s'arrêter légèrement au-dessous de la bouche.

- La moustache en pyramide : elle se distingue par son contraste entre l'épaisseur de la pilosité au niveau de l'arc de Cupidon - la partie située sous le nez - et la finesse de ses pointes qui s'arrêtent à la commissure des lèvres.

- La moustache à la française : reconnaissable entre mille grâce à ses pointes arrondies vers le haut, elle ne doit être ni trop épaisse, ni trop fine. La moustache à la française est également uniforme, c'est-à-dire qu'elle ne comporte pas de fente au niveau de l'arc de Cupidon. Pour réaliser les fameuses "croches", rien de plus simple, avec un peu de cire sur vos doigts, torsadez les pointes de votre moustache en les orientant à la fois vers le haut et l'intérieur.

Dessinez les contours au rasoir

Une fois élu son type de moustache, il vaut mieux atteindre une certaine épaisseur avant de se raser les joues. Quatre millimètres est un minimum. Dès que vous êtes parvenu à cette longueur, vous pouvez dégainer le rasoir mécanique et ses lames parfaitement entretenues pour diminuer les risques de coupures.

Appliquez un gel de rasage spécialement conçu pour ce type d'épaisseur, comme le gel barbe 2/3 jours de Mennen. Enrichi en agents émollients, il assouplit instantanément le poil et permet un rasage efficace dès le premier passage de lames. Appliquez-le sur les parties du visage à raser.

Effectuez de petits gestes circulaires, de faibles amplitudes et dans le sens inverse de pousse du poil de manière à le décoller et l'assouplir parfaitement. N'hésitez pas à augmenter légèrement la pression des doigts au niveau des zones du visage les plus difficiles à raser comme le cou et le menton.

Laissez agir le gel de rasage encore une petite minute et rasez tout ce qui dépasse de la commissure des lèvres – sauf si vous voulez faire une "gauloise" –, ainsi que les poils situés à l'entrée des narines. Travaillez la largeur en fonction de type de moustache souhaité.

Taillez aux ciseaux

Pour une moustache bien nette, il est important de peigner dans le sens du poil avec une brosse spéciale ou un peigne avec des dents resserrées. Cela permet d'éviter tout effet hirsute. Dès qu'elle est bien propre, taillez les poils qui dépassent de la lèvre supérieure avec une petite paire de ciseaux. On en trouve chez les barbiers, les boutiques spécialisées ou encore chez certains pharmaciens.

Hydratez la peau

Pour prévenir le risque de tiraillement et nourrir votre épiderme, il est recommandé de bien s'hydrater le visage de manière quotidienne. Au moment d'appliquer le soin, n'oubliez pas la moustache, car la peau située sur cette zone est tout autant visée par le dessèchement. Mennen a conçu le soin visage invisible pour que la solution hydratante puisse pénétrer la peau sans laisser de résidus sur les poils.

Cirez, vous êtes filmé

Votre pilosité est récalcitrante ? On vous conseille de lui redonner un peu de tenue avec une cire à moustache. Cette dernière est particulièrement bienvenue si vous souhaitez styliser et structurer davantage votre nouvel attribut pileux. Ne reste plus qu'à vous inscrire aux divers concours qui fleurissent pendant le Movember... et, qui sait, décrocher un rôle au cinéma.