Comment la pollution abîme-t-elle votre peau ?

L'environnement extérieur et l'exposition au soleil sont les deux principaux facteurs qui détériorent la peau. La pollution qui véhicule des particules néfastes pour la santé agresse notre épiderme au quotidien. Pour se défendre, le système de défense de la peau puise dans ses ressources naturelles. En faisant cela, la peau se fragilise et accélère son processus de vieillissement. Il est donc essentiel de bien la protéger.
    Comment la pollution abîme-t-elle votre peau ?

La peau est le bouclier de notre corps contre les agressions extérieures

Elle nous protège constamment des microbes, bactéries et infections qui proviennent de notre environnement. L'air, et plus particulièrement l'ozone, attaquent la barrière naturelle de la peau en détruisant les lipides contenus dans la couche supérieure de l'épiderme. La peau devient plus fragilisée, et ne rejette pas autant les corps étrangers. Les particules fines rentrent alors dans nos cellules.

Pour contrer ces agressions quotidiennes, les cellules s'activent en déclenchant un mécanisme de défense, et perdent de leur énergie, entraînant ainsi une perte en vitamines C et E qui ont un rôle antioxydant. Comme les particules fines perturbent le renouvellement des cellules, le collagène est également touché.

Quelles sont les conséquences de cette perturbation ?

La peau devient moins élastique, et les rides apparaissent plus rapidement. Les boutons apparaissent en plus grand nombre du fait de la surproduction de sébum. Ce déséquilibre peut aussi provoquer des rougeurs, ainsi qu'une déshydratation cutanée.

Quelles sont les solutions ?

Un soin quotidien de la peau est requis pour nettoyer et prévenir les effets nocifs de la pollution. Une crème ou une lotion nettoyantes aident à se débarrasser des particules extérieures sans trop agresser la peau. Privilégiez les produits sans savon pour ne pas irriter la peau.