Comment lutter contre les points noirs ?

Plutôt que d'utiliser vos doigts pour les chasser, voici quelques conseils pour dire adieu aux petites éruptions cutanées.
Se triturer la peau du visage : la pire des solutions pour lutter contre les points noirs.

Petits boutons inesthétiques qui apparaissent généralement sur le menton, le nez et le front, les points noirs sont le résultat d'un excès de sébum. Lorsque ce dernier s'accumule dans les pores de la peau, il provoque l'apparition de comédons qui, au contact de l'air, s'oxydent et deviennent noirs. S'ils sont plus fréquents quand on a la peau grasse, ces manifestations disgracieuses touchent également les autres types de peau. On vous dit comment vous en débarrasser.

Une bonne hygiène cutanée

Dans certains cas, adopter quelques règles simples d'hygiène peut suffire à limiter les symptômes. On conseille donc d'abandonner les mauvaises habitudes liées au soin du visage. Cela passe par un nettoyage quotidien avec un produit adapté, une bonne hydratation et une alimentation équilibrée. Autre point important : ne tripotez pas vos boutons avec les doigts, vous risqueriez de les contaminer avec des gènes ramassés toute la journée – dans les transports en commun, au bureau ou au supermarché – et de laisser des cicatrices.

Se débarrasser de l'excès de sébum

Plusieurs solutions existent pour lutter contre les points noirs. La première est d'oser le gommage environ deux à trois fois par semaine. Cela permet de nettoyer en profondeur les pores et de se débarrasser des surplus de sébum. Bien sûr, on n'oublie pas d'utiliser ultérieurement un hydratant, tel que le soin confort ultime de Mennen, car l'exfoliation a tendance à assécher la peau. En complément, on peut aussi avoir recours à quelques astuces originales. Par exemple, en plaçant son visage cinq à dix minutes au-dessus d'une casserole d'eau bouillante afin d'ouvrir les pores. Il ne reste qu'à passer un disque de coton pour enlever les points noirs.

Si tous ces conseils s'avèrent peu concluants, il est préférable de consulter un dermatologue ou de se rendre dans un institut spécialisé.