Douche après le sport : ce qu'il faut savoir

Le sentiment du devoir accompli, vous avancez fièrement vers la salle de bain afin de débarrasser votre corps de cette triomphante sueur. Pas si vite. Voici quelques infos essentielles avant votre douche salvatrice.
Douche après le sport.

Un petit temps d'attente

Bien entendu, se doucher après un intense effort est fortement recommandé, surtout si vous ne vivez pas seul. Mais il est vivement déconseillé de se précipiter dans la salle de bain juste après votre session sportive. En effet, pendant l'effort, la température corporelle augmente. Un temps d'attente, de 15 à 20 minutes, est nécessaire afin de faire revenir cette température à un niveau d'équilibre. Mettez à profit cette phase de récupération, où votre corps continue à transpirer, pour effectuer des étirements, importants pour éviter les fameuses courbatures du lendemain. Alliez ces exercices à une petite boisson ou snack de récupération. C'est fait ? Aller, à la douche.

La température, ni chaud ni froid

Vous avez attendu les 15 – 20 minutes nécessaire, et l'odeur de transpiration commence à embaumer votre appartement. Vous avez bien mérité une bonne douche. Mais attention, pas à n'importe quelle température.

L'un des principaux risques d'une douche trop rapide après l'effort est qu'elle entrave le processus de thermorégulation du corps. L'eau chaude empêche alors la transpiration de s'évaporer et notre organisme de refroidir, pouvant entraîner une accélération de notre rythme cardiaque, et un arrêt ou malaise cardiaque. Aussi, la douche chaude augmente la taille des vaisseaux sanguins et ainsi diminue l'irrigation cérébrale, pouvant causer des pertes de conscience. A contrario, la douche froide, si elle présente des avantages certains, ne correspond pas après l'effort. Elle peut créer un choc thermique au contact de la peau encore chaude. Elle ne permet pas non plus l'élimination des toxines et risque de favoriser l'apparition de courbatures.

Vous l'avez compris, il est préférable de privilégier l'eau tiède pour une récupération optimale après l'effort.