L'origine et la signification des maillots du Tour de France

Jaune, vert, blanc... tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les maillots de la course reine pour briller en société.
Les maillots des meilleurs cyclistes du Tour de France

Après avoir décrypté la signification des drapeaux de Formule 1, voici dévoilée l'origine des maillots du Tour de France.

Le maillot jaune : couleur du leader et du vainqueur

Le maillot du leader de la course au classement général est apparu en 1919, soit 16 ans après la création du Tour de France en 1903 par le journaliste et cycliste Henri Desgrange. Le choix du jaune est une référence à la couleur de son journal, L'Auto-Vélo. Il peut être porté par plusieurs coureurs pendant la compétition mais termine sur les épaules du plus rapide sur l'ensemble de la course. C'est le coureur belge, Eddy Merckx, qui détient toujours le record de maillots jaunes avec un total de 111.

Le maillot vert : le meilleur spinter

Apparu lors du 50e anniversaire du Tour, il récompense le meilleur sprinteur. Pour cela, les coureurs peuvent gagner des points en fonction de leur place dans les sprints de fin d'étape (35 points pour le 1er, 30 points pour le 2e, 26 points pour le 3e...) et lors de sprints intermédiaires qui ont lieu lors de chaque étape. Dans ce cas, seuls les trois premiers remportent respectivement 6, 4 et 2 points. Il peut donc, lui aussi, être porté par plusieurs coureurs tout au long de la course.

Le maillot à pois (rouges sur fond blanc) : le meilleur grimpeur

Apparu en 1975 et rendu célèbre par Richard Virenque, détenteur du record de victoires avec 7 maillots entre 1994 et 2004, il récompense le meilleur grimpeur. Autrement dit, le meilleur cycliste dans les épreuves de montagne. Le maillot à pois est décerné au coureur qui obtient le plus de points sur les cols et les côtes. Le premier arrivé en haut obtient 20 points, le 2e, 18 points et le 3e, 16 points.

Le maillot blanc : le meilleur jeune

Ce maillot récompense depuis 1975 le jeune de moins de 25 ans, premier au classement général. Roulez jeunesse !