La barbe, un nid à microbes : info ou intox ?

Une chose est sûre, la barbe est un atout esthétique indéniable. Mais elle est souvent accusée de contenir des microbes en abondance. Vrai ou faux ? On vous dit tout.
  La barbe, un nid à microbes : info ou intox ?

C'est un fait : contrairement à une peau imberbe, la barbe retient plus facilement les saletés. Chaque jour, les poils qui recouvrent le visage bloquent et conservent les microbes, le sébum, la pollution et la transpiration. Sans oublier les restes de nourriture ou encore les résidus de produits pour barbe (baume, huile, cire...). Ce qui en fait logiquement un terrain propice à la multiplication de bactéries.

De fait, avec toutes les impuretés qui viennent se loger à l'intérieur, la barbe peut vite devenir un nid à microbes. Et cela est encore plus vrai lorsque cette dernière est mal entretenue au quotidien. D'où l'importance de la nettoyer le plus souvent possible avec un shampooing à barbe.

La barbe : dangereusement sale ?

D'après le microbiologiste John Golobic, la barbe contient de nombreuses bactéries similaires à celles que l'on retrouve sur la cuvette des toilettes. Il explique que ces bactéries sont souvent transférées des mains (bourrées de germes) à la barbe dès qu'on la tripote. Mais le scientifique relativise aussi en disant que ces bactéries - que l'on retrouve sur d'autres objets (smartphone, télécommande...) - ne sont pas dangereuses pour la santé.

D'autre part, grâce à une étude réalisée en 2016, il a été prouvé que la majorité des bactéries présentes dans la barbe jouent un grand rôle dans le système immunitaire. Elles contribueraient en effet à nous protéger contre des bactéries nocives, des infections ou encore des virus.

En conclusion : oui, la barbe est un nid à microbes, mais qui n'est pas dangereuse pour la santé. Il suffit juste de bien la laver tout en évitant de la toucher à longueur de journée.