La transpiration est-elle due à un manque d'hygiène ?

Auréoles disgracieuses, odeurs gênantes... la sudation renvoie souvent l'image d'une absence de propreté corporelle. C'est totalement faux.
Une douche toutes les dix minutes ? Totalement inutile !

Inutile de vous laver quatre fois par jour pour essayer de stopper la transpiration. Avec le calcaire présent dans l'eau, votre peau est asséchée mais le problème de sudation reste présent. Une douche le matin pour bien attaquer la journée - une autre le soir si nécessaire - et un séchage parfait avant de s'habiller suffisent pour éliminer les bactéries responsables des mauvaises odeurs et avoir une hygiène corporelle irréprochable.

Les vrais responsables de cette idée reçue

Avec la chaleur, deux facteurs provoquent une sudation plus ou moins importante. Le stress et l'alimentation.

A l'origine des sueurs froides, le stress stimule les glandes apocrines - essentiellement au niveau des aisselles, des mamelons et de l'entrejambe - responsables des mauvaises odeurs. Se laisser submerger par ses émotions n'est donc pas une bonne idée. Apprendre à se relaxer, en pratiquant le yoga par exemple, et préparer ses voyages ou réunions importantes en amont pour vous éviter un coup de chaud supplémentaire sont de bons moyens de diminuer les risques de transpiration.

Bien s'alimenter permet également de moins suer. Eté comme hiver. Evitez de consommer des plats épicés responsables de la sudation gustative et de boire des boissons trop chaudes ou trop froides. Apprenez à vous habiller en fonction de la température extérieure. Privilégiez les vêtements amples et légers et optez pour des matières aérées comme le coton et le lin.

Dernière recommandation, pour mettre toutes les chances de votre côté et rester sec le plus longtemps possible, appliquez un déodorant efficace comme la bille intraçable 72 h de Mennen. Réitérez l'expérience dans la journée si nécessaire. Toujours envie de pointer du doigt votre hygiène corporelle ?