La transpiration : un moyen de détox ?

Suer pour son bien-être, tel est le credo de nombreuses cures qui vantent les vertus détoxifiantes de la transpiration.
Quelques minutes de relaxation dans un sauna : parfait pour éliminer les toxines.

Sauna, hammam, yoga bikram... De plus en plus de salles de sport proposent des activités centrées sur la transpiration. Leur argument ? Ces pratiques, qu'elles soient sportives ou relaxantes, permettraient d'évacuer les toxines de l'organisme et de la peau. À l'heure des excès relatifs aux fêtes de fin d'année, misons sur la sudation.

Transpiration, toxines et mode de vie

Pour régénérer ses cellules en permanence, l'organisme a besoin d'évacuer les toxines régulièrement. Le corps en produit naturellement, mais leurs causes sont aussi exogènes et liées à notre mode de vie (mauvaise alimentation, pollution, tabac, alcool, stress, etc.). En transpirant, ces déchets produits par le métabolisme cellulaire sont expulsés et le corps est purifié. La peau est donc aussi importante que le foie, les intestins, les poumons ou les reins dans la fonction émonctoire (qui élimine).

Sauna, hammam et Iyashi Dôme

Si transpirer ne fait pas maigrir, cela a donc le mérite de purifier le corps. Pour votre prochaine cure détox, en plus d'un régime et d'une activité physique, on vous conseille de tester la sudation en spa. Outre le sauna d'origine finlandaise et le hammam oriental, un petit nouveau a fait son apparition depuis quelques temps : l'Iyashi Dôme, une invention japonaise. Enfermé dans une cabine similaire à celle d'une IRM – en moins anxiogène tout de même –, des infrarouges se chargent de faire monter la température. La séance dure trente minutes – 15 min à plat ventre, 15 min sur le dos –, permet d'éliminer les toxines et d'avoir une peau plus nette. À tester en début d'année, pour faire oublier bûche, foie gras et dinde.