Le body shaving en 5 règles

Vous avez décidé de partir à la chasse aux poils ? Pourquoi pas. Mais avant de démarrer cette aventure dépilatoire, laissez-nous vous donner quelques conseils.
 Le body shaving en 5 règles

On évalue la situation

Vous en avez marre de ressembler à un grizzly ? Ça tombe bien, la gente féminine n'est pas fan des toisons trop fournies. Vous pouvez dès à présent choisir les zones à " dépoiler ", comme les aisselles ou le pubis. Attention cependant à ne pas tomber dans la démesure. Il est bon de garder quelques poils sur les jambes ou le torse, pour montrer à ces demoiselles que vous n'êtes pas un pré-pubère qui sort du lycée.

On s'arme des meilleurs outils

Avant de démarrer votre oeuvre d'art, assurez-vous d'avoir tout le matériel adéquat. On privilégie un rasoir neuf ou dont les lames sont bien entretenues pour éviter que la peau ne soit abîmée par un appareil trop utilisé. En effet, si le rasoir n'est pas de prime jeunesse, vous risquez d'accrocher votre peau et de causer des micro-coupures peu esthétiques et relativement douloureuses.

On choisit une mousse ou un gel

Le rasage à sec étant à bannir absolument, il convient de faire son choix parmi les nombreux produits proposés. Heureusement, nous sommes là pour vous aiguiller. Si votre peau est normale, vous pouvez utiliser de la mousse. Rapide d'utilisation, elle assouplit l'épiderme et le protège de la douleur du rasoir. Si votre peau est sèche, privilégiez plutôt le gel qui est par ailleurs idéal pour celles sensibles. Il prévient les irritations et les allergies. Mousse ou gel, faites votre choix.

On apprend les bons gestes

Que vous ayez décidé de vous débarrasser des poils de votre nuque, torse ou dos, il faut savoir s'y prendre. Élaguez le terrain si la pilosité est très dense. Humidifiez la zone à l'eau chaude pour détendre la peau, étalez du gel ou de la mousse, placez-vous dans une position appropriée - entre deux miroirs pour le dos, par exemple - et lancez-vous. Passez le rasoir de manière délicate, sans trop insister pour éviter les coupures. Si vous voyez que la tâche est laborieuse, n'hésitez pas à faire appel à votre dulcinée... ou à une amie pour les coeurs à prendre. Son expérience et sa douceur seront les bienvenues.

On bichonne la zone rasée

Après cette aventure, il convient de faire du bien à votre peau. On ne lésine pas sur l'hydratation avec, par exemple, le baume après-rasage apaisant de Mennen. Adapté aux peaux sensibles, il lutte efficacement contre le feu du rasoir. Enrichi en aloé vera, il prévient les tiraillements et les échauffements. C'est votre peau qui vous remerciera.