Le Buggy Rollin : dans la peau d'un Iron Man sur roulettes

Inventeur d'une armure munie de 32 roues – le Buggy Rollin –, Jean-Yves Blondeau promeut à travers le monde une autre façon de glisser sur l'asphalte.
Le Buggy Rollin donne des allures de super-héros.

Dévaler des routes de montagne en position allongée : telle est l'originalité du Buggy Rollin, une combinaison semblable à celle d'un super-héros de comics, tout droit sortie de l'esprit du Français Jean-Yves Blondeau. Ce Savoyard de 44 ans – designer industriel à ses heures perdues – est connu dans le monde entier pour cette géniale invention. Le principe ? Enfiler une "armure" comportant des roulettes sur les avant-bras, le dos, les jambes et sous les pieds afin de rider sur toutes les positions (debout, à plat ventre, sur le dos, assis, etc.). Né en 1995, ce projet de fin d'études est aujourd'hui devenu un sport et a vu défiler six générations de combinaison. "Le Rollerman" – surnom donné à Jean-Yves Blondeau – s'est illustré dans de nombreuses vidéos dans lesquelles on le voit repousser les limites de son invention. On retiendra notamment celle où le Français s'attaque aux routes sinueuses de la montagne Tianmen, en Chine, atteignant les 80 km/h. Son record absolu s'élève à ce jour à 116 km/h. Imaginez un peu les sensations au ras du bitume !

Le Buggy Rollin et la pop culture

Dès les premiers dessins, le Buggy Rollin s'inspirait des héros de mangas cyberpunk qui ont bercé l'adolescence de Jean-Yves Blondeau. "Même sans rouler, quand on met l'armure on se transforme et on donne à l'humain de nouvelles capacités. La capacité de rouler, mais aussi d'être plus grand, plus impressionnant. Notre identité n'est plus la même. On se transforme en surhumain. On devient un peu un super-héros, sauf qu'on ne sauve pas de vie", confiait le designer dans une vidéo de 2012. Des atouts qui séduisent le personnage interprété par Jim Carrey dans "Yes Man" (2008), lequel apparaît aux côtés de Zooey Deschanel dans la fameuse armure au générique de fin du film. Autre incursion cinématographique, le Buggy Rollin a aussi été utilisé dans "Chinese Zodiac" (2012), pour lequel l'acteur-cascadeur Jackie Chan a été formé à son utilisation par Jean-Yves Blondeau lui-même.