Le Ice Cross Downhill, une course en patins sur glace totalement givrée

Des sportifs rompus à l'exercice, des milliers de mètres carrés d'eau gelée, des obstacles à foison... chaque année, la compétition de " patinage de descente extrême " émerveille les amateurs de sensations fortes.
/
1 6
Lors d'une manche d'Ice Cross Downhill, les virages en épingle sont légion.
2 6
Et un superbe saut, UN !
3 6
Un patineur sur glace en pleine action lors d'une manche de Ice Cross Downhill.
4 6
Dommage de chuter à quelques mètres de la ligne d'arrivée...
5 6
La détermination se lit sur tous les visages.
6 6
Bel aperçu de l'étroitesse des couloirs.

Créé en 2001 en Suède, le Ice Cross Downhill est une compétition extrême " simple comme bonjour ". Entendons par là qu'aucune figure spectaculaire n'est imposée comme c'est le cas lors des X Games d'été et d'hiver. Seules l'agilité et la vitesse priment. Par vague de quatre, 64 patineurs aguerris se lancent dans une descente abrupte faite de pentes vertigineuses, de rampes et de virages en épingle. Les deux premiers à atteindre la ligne d'arrivée se qualifient pour l'étape suivante. Et ainsi de suite jusqu'à la finale. Avec une vitesse moyenne de 50 km/h, le Ice Cross Downhill est le sport le plus rapide sur patins. Loin devant la course de roller traditionnelle. Pour éviter les blessures, les sportifs sont équipés au minimum d'un casque, de coudières et de genouillères. Contrairement au Roller Derby, les contacts sont formellement proscrits sous peine de disqualification.

Des étapes dominées par 3 pays

Sur les 37 étapes du championnat mondial organisées depuis 2001 - jusqu'à 5 par an -, 21 ont été remportées par 3 hommes. Le Suédois Jasper Felder, le Finlandais Arttu Philainen et le Canadien Kyle Croxall. Ils cumulent chacun 7 titres de Ice Cross Downhill. Et les Français ? En 2015, deux compétiteurs de l'extrême viennent de notre cher pays. Il s'agit de Pacôme Schmitt, un moniteur de ski de 23 ans originaire d'Evian, et Tristan Dugerdil, un étudiant de 21 ans.