Le Kart sur glace, dérapage contrôlé et sensations décuplées

Discipline insolite et relativement récente, le kart sur glace s'expérimente sur une patinoire ou sur des pistes dédiées. Sa pratique mêle habilement glissades, sensations fortes et plaisir.
Les courses sur neige donnent lieu à des affrontements épiques.

À l'instar du sandboard - planche de snowboard sur le sable - et du snowkite - variante hivernale du kitesurf -, le kart sur glace se distingue par son originalité et sa capacité à dépasser son cadre initial. Dans cette discipline, l'asphalte laisse sa place à une couche de glace et les gommes classiques sont remplacées par des pneus cloutés. Si les sensations fortes sont toujours au rendez-vous, la conduite change du tout au tout selon la surface. Par souci d'adhérence à la piste, la vitesse de pointe est ici légèrement amoindrie, permettant une meilleure appréhension des virages. Ces derniers s'effectuent à l'aide de dérapages contrôlés, pour un effet de glisse des plus saisissants. Le plaisir de conduite et la recherche de l'épingle parfaite se substituent rapidement à la course au meilleur chronomètre. Le karting sur glace s'apparente à du vrai pilotage. Attention toutefois à ne pas essayer de répéter les mêmes gestes au moment de sortir la berline du garage les jours de verglas...

Des karts électriques ou thermiques

Selon la piste, le modèle du bolide diffère. En outdoor, le kart thermique s'impose comme la référence. Sur la glace d'une patinoire en revanche, le moteur électrique lui est préféré. Plus silencieux et moins polluant, le kart n'en est pas moins puissant. Bien évidemment, il n'atteindra pas les 170km/h des chars à glace, équipés de leurs lames et de leur voile. Mais peu importe la vitesse, pourvu qu'on ait les sensations.

S'entraîner à appréhender les virages sur la glace est la clé de l'apprentissage de la discipline.
S'entraîner à appréhender les virages sur la glace est la clé de l'apprentissage de la discipline.