Le kit de rasage parfait pour homme

Pour apparaître avec un visage glabre, un bouc ou une moustache taillée à la perfection, certains accessoires sont indispensables. Et d'autres fortement recommandés...
Mousse à raser et rasoir manuel, c'est bon. Qu'en est-il du reste ?

Les "incontournables" : mousse ou gel de rasage, rasoir manuel et après-rasage

La mousse à raser ou le gel de rasage : quitte à se répéter, le rasage à sec est à bannir. Sauf si votre intention première est d'apparaître en public avec le visage recouvert de coupures et d'irritations. Même si le temps presse, il est indispensable d'utiliser un gel ou une mousse à raser adapté à votre type de peau. Toujours. Pour l'utiliser correctement, rien de plus simple : après un passage par la douche pour nettoyer la peau, l'assouplir et ouvrir les pores, effectuez des gestes circulaires de faible amplitude avec le produit choisi. Attendez une petite minute pour hydrater la peau et rendre le poil souple. Vous pouvez désormais utiliser l'accessoire suivant.

Le rasoir manuel : pour un beau collier de barbe, une barbe de trois jours impeccable ou un bouc dessiné avec soin, rien ne vaut le traditionnel rasoir manuel. Son utilisation se fait toujours dans le sens du poil. Autrement, on coupe trop près de la racine ce qui favorise l'apparition de poils incarnés, de boutons et autres rougeurs disgracieuses. Pour diminuer les risques de coupures, pensez à entretenir vos lames régulièrement. Qu'elles soient interchangeables ou non.

L'après-rasage : hydrater sa peau une fois le rasage terminé est obligatoire. Cela évite les échauffements et les éventuelles rougeurs. A l'image du gel ou de la mousse à raser, l'après-rasage doit être adapté à votre type de peau. Par exemple, les peaux sensibles peuvent opter pour des soins enrichis en Aloé Vera, comme le baume apaisant de Mennen.

Les "facilitateurs de vie" : blaireau, tondeuse à barbe, serviette chaude, peigne et ciseau

Le blaireau : après une seule utilisation, certaines personnes ne peuvent plus s'en passer. La sensation très agréable qu'il procure mise de côté, les bienfaits du blaireau sont nombreux. Il débarrasse la peau de ses impuretés, soulève le poil, l'humidifie et l'assouplit pour une coupe plus précise.

La tondeuse à barbe : inutile pour apparaître avec le visage glabre, cet accessoire permet essentiellement de désépaissir et d'harmoniser sa pilosité. A l'aide des différents sabots mis à disposition ou d'une molette de réglage directement intégrée à la tondeuse, débroussailler une barbe de hipster avant de passer le rasoir manuel ou obtenir une barbe de trois jours parfaitement homogène devient un jeu d'enfants. Les petits détails (dessin des contours, rasage de la mouche...) reste quant à eux toujours l'apanage du rasoir traditionnel.

La serviette chaude : pour dilater les pores, les purifier et assouplir la peau avant le passage de la lame, sans avoir à vous doucher intégralement, vous pouvez tapoter votre visage – sans frotter pour éviter les irritations - avec une serviette humidifiée. Le résultat est le même.

Le peigne et le ciseau : pas la peine de les avoir à portée de main si vous êtes plutôt barbe. En revanche, le peigne et le ciseau s'avèrent de précieux alliés pour les moustachus. Le premier permet de dompter les frisottis et de dévoiler la totalité de la longueur lors des retouches. Le second offre une précision imbattable pour tailler les poils qui débordent de la commissure de la lèvre supérieure. Avec eux, réaliser une moustache à la française est un jeu d'enfants !

Rasoir manuel, mousse ou gel de rasage, serviette humide... les accessoires incontournables ou susceptibles de vous faciliter la vie n'ont désormais plus de secret pour vous.