Le speed flying, au plus près de la montagne avec Jamie Lee

Entre le parapente et le speed riding, découvrez le speedflying avec Jamie Lee, le spécialiste du genre. Le discipline, aussi impressionnante que dangereuse, consiste à voler au plus près du relief avec son aile.

Vous connaissez le speed riding, discipline où l'athlète, skis aux pieds et équipé d'une voile, cumule vol en parapente et session de ski, sport où Samuel Anthamatten est roi. Si la neige n'a pas encore fait son apparition ou que vous n'arrivez pas à mettre la main sur vos précieux skis, il vous reste le speed flying. Ici, pas de figures acrobatiques sur la neige ou de grande descente en hors piste, le sport consiste à voler au plus près du relief à une vitesse hallucinante. Jamie Lee, l'un des tous meilleurs pilotes de la planète, a réalisé en novembre, en partenariat avec la marque GoPro, une série de vidéos dans les Alpes suisses. Le Néo-Zélandais vous emmène au ras des rochers et à l'intérieur des crevasses dans une vidéo à couper le souffle.

Petite aile pour grande vitesse

La particularité de cette discipline, en comparaison avec le parapente, est la taille de l'aile, plus petite qu'à l'accoutumée, généralement située entre 14 et 18m² de surface. En conséquence, le pilotage est beaucoup plus vif, mais aussi bien plus rapide. Contrairement au parapente, l'aile peut être sortie, pour les pilotes confirmés et avec davantage de précaution, par vent plus fort. Cependant, le pilotage demeure plus aisé et moins dangereux lorsque le vent est de sortie, du fait de la plus faible surface de l'aile. Aussi appelé mini-voile, le speed flying peut s'expérimenter dans les nombreuses écoles françaises.