Le Stand Up Paddle : du surf avec une pagaie

En eau calme ou dans les rouleaux, le Stand Up Paddle se développe de plus en plus. Focus sur cette nouvelle vague du surf à pagaie.
Pas besoin de vague pour rider en Stand Up Paddle.

Comme son nom l'indique, le Stand Up Paddle – "stand up" (debout) et "paddle" (pagaie) – est un sport où l'on rame debout sur une longue planche. La légende raconte que les rois polynésiens affrontaient les vagues en pagayant debout sur des planches en bois. Plus récemment, cette pratique – telle que nous la connaissons aujourd'hui – serait apparue à Hawaii dans les années 60. Restée dans l'ombre durant plusieurs décennies, elle connaît une seconde jeunesse lors d'une compétition organisée en 2004 sur cette même île du Pacifique. Depuis, le SUP (acronyme donné par les amateurs) fait des vagues jusque sur les spots de France. Au point qu'en 2009, la Fédération Française de surf lui crée une section dédiée.

Une large variété de pratiques

Pratiquer le Stand Up Paddle nécessite une planche de surf plus longue – entre 2,5 et 4,5 mètres – et plus lourde – jusqu'à 16 kg, une pagaie et un leash (cordon de sécurité). La taille évolue en fonction de la pratique et du niveau du pratiquant. Les débutants s'exercent sur des allround, plus larges et plus longues, idéales pour la randonnée sur une eau calme type lac ou bassin. Dans sa version sportive, le SUP consiste à attraper les vagues au large et à partir dessus en ramant avec la pagaie. L'avantage, par rapport au surf classique, est que l'on n'a pas besoin de se relever, étant déjà debout. Les plus physiques seront ravis d'apprendre que l'on peut aussi le pratiquer en course, ce qui requiert une planche plus longue et plus fine. Moins répandu, le SUP s'exerce également en eau vive, pour descendre fleuves et rivières. On utilise dans ce cas une planche gonflable, qui risque moins les chocs. Enfin, bien plus tranquille, les pêcheurs ont aussi recours au Stand Up Paddle pour aller chercher les poissons au milieu d'un plan d'eau ou au large d'une plage.

Rider de l'extrême un jour, rider de l'extrême toujours !
Rider de l'extrême un jour, rider de l'extrême toujours !