Le VTT Trial : un parcours d'obstacles en pleine nature

Franchir des obstacles naturels ou artificiels à l'aide d'un vélo plutôt qu'une moto : tel est le parti pris du VTT Trial.
Danny MacAskill, le plus grand esthète du VTT Trial.

Le Trial – " essai ", dans la langue de Shakespeare – est apparu au Royaume-Uni au début du XXe siècle sous l'impulsion de gentleman farmers. Il se pratiquait à l'époque sur des motos traditionnelles mais nécessite aujourd'hui des modèles bien spécifiques. Le but ? Franchir un parcours naturel ou artificiel semé d'embuches dans un laps de temps imparti, le tout en posant le moins possible le pied par terre sous peine de pénalités. Peu importe la vitesse, seule la dextérité compte. Avec son évolution, ce sport extrême s'est tourné vers d'autres engins motorisés – voitures, camions, etc. –, mais surtout des deux-roues, parmi lesquels le VTT. Le but est le même que pour le Trial traditionnel. Les compétitions se tiennent aussi bien en intérieur qu'en extérieur.

Les modèles de Biketrial et VTT Trial

La déclinaison vélo du Trial se divise en deux catégories selon la taille du cycle : pour les 20 pouces, on parle de Biketrial tandis que pour les 26 pouces, il s'agit de VTT Trial. Les premiers ont un cadre similaire aux BMX – et très souvent aucune selle –, les seconds ressemble à des VTT ordinaires, mais avec une selle bien plus basse, voire absente. Leur poids se situe en moyenne entre 7 et 9 kilos. De manière générale, la structure du vélo se distingue par un guidon rehaussé et plus large, un pédalier également plus haut et une assise plus basse. Toutes ces caractéristiques n'ont qu'un but : apporter une maniabilité et une stabilité importantes pour pouvoir trouver un meilleur équilibre sur une roue. Les compétitions sont encadrées par la Fédération Française de Cyclisme et par l'UFOLEP (Union Française des Œuvres Laïques d'Education Physique). Elles se déroulent sur des parcours d'obstacles (rochers, talus, racines, etc.) appelés " zones ". Tous les pilotes doivent franchir trois à cinq fois ces espaces dédiés. S'il existe un championnat du monde de VTT Trial, la discipline peut aussi s'enorgueillir de compter dans ses rangs quelques grandes stars. C'est le cas de Danny MacAskill, l'un des tout meilleurs trialistes de sa génération. L'Écossais de 29 ans s'est rendu célèbre en élevant ce sport au rang d'art cinématographique grâce à ses vidéos époustouflantes dans lesquelles le jeune gaillard repousse les limites de l'extrême. En témoigne son dernier bijou publié sur Internet, " The Ridge ", où il s'attaque à une ancienne chaîne volcanique sur l'île de Skye, en Écosse.

Danny MacAskill, le prodige du VTT Trial.
Danny MacAskill, le prodige du VTT Trial.