Les 5 étapes d'un bon rasage

Blaireau, rasoir sabre, serviette d'eau chaude... voici comment s'offrir un véritable rasage traditionnel chez soi.
Blaireau, rasoir de sécurité, mousse : le kit incontournable pour un rasage traditionnel impeccable.

1. Assouplir le poil

Même si l'on n'a pas forcément une barbe dure ou très drue, il est toujours préférable de ramollir le poil avant de commencer le rasage. Cela évite d'avoir à forcer, limite les risques de coupures et rend la taille plus facile. Pour cela, l'idéal est de masser sa barbe sous l'eau chaude en pratiquant quelques mouvements circulaires. Et c'est encore mieux de le faire sous la douche. En plus d'assouplir vos poils, la vapeur dégagée va dilater et nettoyer les pores de la peau. Un bon moyen d'éviter l'apparition de boutons, fréquents après le rasage. Sinon, une serviette d'eau chaude délicatement posée sur le visage par votre copine fera aussi parfaitement l'affaire. Enfin, petit conseil, rasez-vous avant le petit déjeuner. Un détail important car l'afflux sanguin provoqué par un repas augmente la probabilité de se couper. Eh oui, on pense à tout.

2. Préparer sa peau

Gel, mousse à raser, huile de rasage qu'importe, à chacun ses habitudes, le plus important est de bien protéger sa peau avant le passage des lames. Un rasoir mécanique ou coupe-choux est très abrasif. Il est donc absolument nécessaire de recouvrir toute la surface à raser d'une fine couche de mousse. A la main, ou mieux, à l'aide d'un blaireau, afin de débarrasser votre peau des impuretés qui la polluent. Pas besoin de mettre une tonne de gel, vous n'en seriez pas mieux protégé pour autant, au contraire. Il est préférable d'avoir la main légère – vous allongerez ainsi la durée de vie de vos produits - et de voir ce que vous faites sous la lame de votre rasoir. Pour cela, l'huile de rasage transparente ou le Gel sans savon X-TREME protection de Mennen sont d'excellentes solutions. Vos poils ainsi bien hydratés seront prêts pour un rasage précis et uniforme.

3. Bien se raser de près

Tailler une haie, découper des sushis ou raser une barbe correctement requiert des gestes précis et bien exécutés. La première règle à respecter est de passer la lame dans le sens de la pousse des poils. A défaut, on risque de couper trop près de la racine ce qui favorise l'apparition de rougeurs, de boutons et surtout de poils incarnés, notamment sur les peaux noires ou métissées. Ensuite, pour un rasage équilibré et si possible de longue durée, l'astuce est de tirer la peau avec la main libre. Un geste très important au niveau du cou, où les coupures sont les plus fréquentes. Tirer la peau permet aussi d'assurer un rasage de près et donc plus propre, plus élégant. Autre point important, une barbe n'est pas une terre que l'on laboure. Inutile donc de passer plusieurs fois au même endroit. Cette mauvaise habitude irrite la peau et créée des rougeurs. Tel un chef japonais qui découperait un filet de thon rouge, privilégiez un geste lent mais sûr et efficace. Enfin, les zones du visage n'ont pas toutes le même degré de sensibilité. Il est donc préférable de commencer par raser les pattes. La mousse aura ainsi plus de temps pour ramollir et redresser les poils du cou et de la moustache. Une fois l'exercice terminé, à la manière du samouraï qui nettoie son sabre, passez la lame du rasoir sous l'eau chaude pour éliminer les bactéries.

4. Soigner les petites coupures éventuelles

Malgré ces quelques conseils, il se peut que vous ayez quelques coupures. Pour les soigner, la solution la plus simple et la plus saine est de passer une pierre d'alun humidifiée au préalable sur l'ensemble du bas du visage. On en trouve un peu partout en parfumerie ou sur des sites spécialisés. Elle apaise le feu du rasoir et aide à cicatriser à vitesse grand V en stoppant net les saignements.

5. Hydrater et apaiser

Une fois les éventuelles petites blessures soignées, il est temps de soulager sa peau avec un après-rasage. Prenez une noix de crème dans le creux de la main et frotter pour mettre du soin partout dans les paumes. Posez ensuite les mains sur votre visage. Appuyez légèrement et tapotez sur le menton, les joues et toutes les zones sensibilisées, sans frotter !