Les 5 plus grands nageurs de l'histoire

Michael Phelps, Mark Spitz ou encore Johnny Weissmuller... voici les cinq plus grands palmarès de la natation mondiale.
Le "glouton" Michael Phelps à Pékin en 2008.

Johnny Weissmuller : roi de la jungle et des bassins

Surnommé " L'Invincible ", l'Américain Johnny Weissmuller a régné sans partage sur les bassins mondiaux de 1921 à 1930. Premier homme à nager le 100 m en moins d'une minute, il remporte également six médailles olympiques au cours de sa carrière et bat trois records du monde. N'ayant aucun rival digne de ce nom, il profite de sa carrure pour se lancer dans le cinéma et devient une star internationale grâce à son rôle de Tarzan (qu'il interprétera à douze reprises).

Le célèbre Tarzan, Johnny Weissmuller, le 1er janvier 1922.
Le célèbre Tarzan, Johnny Weissmuller, le 1er janvier 1922.

Mark Spitz : la légende

Avant que l'extraterrestre Michael Phelps ne vienne le détrôner, Mark Spitz était le point de référence historique. L'Américain fut le premier à réaliser l'exploit de remporter 7 médailles d'or lors d'une même olympiade à Munich en 1972. Une prouesse doublée d'un record du monde sur chacune des distances : 100 mètres nage libre, 200 mètres, 100 mètres papillon, 200 mètres papillon, ainsi que les relais 4×100 mètres, 4×200 mètres, 4×100 mètres 4 nages. Du jamais vu.

Mark Spitz aux championnats du monde de natations aux Etats-Unis, le 1er janvier 1982.
Mark Spitz aux championnats du monde de natations aux Etats-Unis, le 1er janvier 1982.

Matt Biondi : imbattable sur 100 m nage libre

A la fin du règne de Mark Spitz, un autre Américain prit le relais, Matt Biondi. Premier nageur à descendre sous la barre des 49 secondes sur 100 m, il réussit à conserver le record du monde de la distance, en nage libre, pendant près de dix ans, de 1985 à 1994. Il décrocha également 7 records du monde et remporta 11 médailles olympiques.

Matt Biondi célèbre sa victoire sur 50 m nage libre aux JO de Séoul, le 24 septembre 1988.
Matt Biondi célèbre sa victoire sur 50 m nage libre aux JO de Séoul, le 24 septembre 1988.

Ian Thorpe : le jeune prodige australien

La " Thorpille " australienne, Ian Thorpe, a été le plus jeune champion du monde de l'histoire. En 1998, à seulement 16 ans, il décroche le graal à Perth (Australie) sur 400 m nage libre et au relais 4 X 200 m nage libre. Un début de carrière tonitruant qui annonçait déjà la suite : 5 titres olympiques et 11 autres titres de champion du monde. Une machine à gagner que rien n'a jamais pu enrayer. Pas même le harcèlement médiatique dont il a été victime pendant 15 ans autour de son homosexualité.

Ian Thorpe après sa victoire sur 200 m nage libre aux JO d'Athènes, le 16 août 2004.
Ian Thorpe après sa victoire sur 200 m nage libre aux JO d'Athènes, le 16 août 2004.

Michael Phelps : le plus grand nageur de tous les temps

" Ce gars n'est pas seulement le plus grand nageur de tous les temps et le plus grand Olympien de tous les temps, mais peut-être aussi le plus grand athlète de tous les temps." Michael Phelps doit cet incroyable hommage à Mark Spitz qui aura attendu, au final, 36 ans pour voir son record olympique battu. Aux JO de Pékin, Phelps remporte en effet 8 médailles d'or.

Cet extraterrestre détient à ce jour le plus grand palmarès olympique de l'histoire : 18 médailles d'or, 2 d'argent et 2 de bronze. Un CV qu'il pourrait encore enrichir puisqu'il a décidé de reprendre la compétition après deux ans d'arrêt.

Michael Phelps remporte sa 8e médaille d'or aux JO de Pékin sur le relais 4 x 100 m.
Michael Phelps remporte sa 8e médaille d'or aux JO de Pékin sur le relais 4 x 100 m.