Les 5 vidéos immanquables des Jeux olympiques de Rio

Les Jeux olympiques se sont clos dimanche 21 août. Pendant plus de deux semaines, le monde entier a supporté, vibré, ri, pleuré, hurlé au rythme des nombreuses épreuves. Pour les nostalgiques et fondus de sport, retour sur quelques moments forts de la compétition.

Bolt, comme une évidence

Et 3 de plus qui font 9. En s'imposant à l'épreuve du 100m, 200m et relais 4 x 100m, Usain Bolt a réalisé la même performance qu'à Pékin (2008) et Londres (2012). Un exploit surréaliste pour un athlète hors du commun.

Teddy Riner, un deuxième sacre pour le plus grand

4 ans après sa première médaille olympique, à Londres, le porte-drapeau de la délégation française, qui représentait certainement sa meilleure chance de médaille, n'a pas déçu. S'il n'a pas brillé en finale, en l'emportant contre le Japonais Hisayoshi Harasawa à la faveur des pénalités (engendrant quelques sifflets dans le public), il a tenu son rang, et est devenu le judoka le plus titré de l'histoire... à seulement 27 ans.

Michael Phelps, plus grand athlète de tous les temps ?

S'il était un pays, Michael Phelps pointerait à la 37e place au classement des médailles. L'Américain a ajouté, lors de sa 5e olympiade, 5 médailles d'or à son gigantesque palmarès, portant à 23 le nombre de breloques dorées glanées – 28 en comptant l'argent et le bronze. Un immense champion.

Denis Gargaud Chanut, nouveau roi français du canoë monoplace

Tony Estanguet a pris sa retraite en 2012, quelques mois après avoir glané sa 3e médaille d'or en canoë monoplace à Londres. Il faut croire que la relève olympique du roi est déjà assurée. À 29 ans, Denis Gargaud Chanut a succédé au maître en remportant l'or au C1. Pourra-t-il réitérer l'exploit en 2020, aux Jeux de Tokyo ?

Tony Yoka et Estelle Mossely, un couple en or

Il a clos les Jeux des Français de la plus belle des manières. Dimanche 21 août, peu après la désillusion des Experts, handballeurs argentés derrière les Danois, Tony Yoka, en boxe catégorie +91 kg, a imité sa compagne Estelle Mossely, elle aussi médaillée d'or, en s'imposant face au Britannique Joseph Joyce. Réunis après le combat, les deux champions se sont enlacés dans les bras l'un de l'autre, enveloppés d'un drapeau français. Assurément l'une des images les plus fortes de ces JO.