Rasage et soins : les besoins spécifiques des peaux noires et métissées

Les peaux noires et métissées se déshydratent et sont sujettes aux poils incarnés. Voici comment en prendre soin.
Le rasage est une étape délicate pour les peaux noires et métissées, sujettes aux poils incarnés.

Comme les peaux sèches, elles sont très sensibles au climat sec et se déshydratent plus facilement que les peaux claires. Et comme les peaux grasses, elles produisent plus de sébum, ce qui favorise l'apparition d'acné et de points noirs. Pis, sur ce type de peau, les boutons ont la fâcheuse tendance à laisser des cicatrices qui éclaircissent l'épiderme et laissent des traces durables. Enfin, dernier désagrément, les peaux noires et métissées ont une pilosité qui favorise les poils incarnés. Pourquoi ? Comme les cheveux, les poils du visage ont tendance à friser. Par conséquent, si on les rase de trop près, ils ont beaucoup de mal à percer une peau déjà épaisse. Ils s'enroulent sur eux-mêmes, s'infectent et se transforment en poils incarnés. Et dans le pire des cas en kyste, bien que cela reste un symptôme sans aucune gravité.

Le secret de jouvence des peaux noires

Heureusement, avoir la peau ébène a aussi ses avantages. Ses taux de mélanine (pigments qui colorent l'épiderme) et de sébum (graisse naturelle qui la protège et la lubrifie) élevés ont la capacité de ralentir le vieillissement de la peau. Les rides et ridules apparaissent donc plus tard et une peau noire aura l'air plus jeune, plus longtemps. Elle vieillit toutefois normalement dans ses couches les plus profondes (derme et hypoderme) et doit être entretenue contre les traces du temps en amont, comme n'importe quel autre type de peau. Enfin, si la peau noire est sensible au froid et à la sècheresse, son épaisseur plus importante la rend en revanche très résistante au soleil et au climat tropical.

Les solutions pour entretenir une belle peau noire ou métissée

La première chose à faire est de compenser la production naturelle de sébum par un gommage rapide des zones les plus grasses du visage (ride du lion, front, nez, menton) au moins une fois par semaine. Cela évite les boutons d'acné et les points noirs et permet de se débarrasser des peaux mortes qui peuvent obstruer les pores et favoriser l'apparition de poils incarnés. Pour les plus motivés, un masque une fois par semaine renforcera l'efficacité du gommage et vous offrira une belle peau, libre de toute impureté. A l'inverse, en hiver, la peau noire a tendance à s'assécher rapidement. Il est donc recommandé d'appliquer une crème hydratante - telle que le baume apaisant peaux noires et métissées spécialement conçu par Mennen - une à deux fois par jour. Faites-le après le rasage pour éviter les irritations.

Comment prévenir les poils incarnés ?

Douloureux et disgracieux, les poils incarnés sont certainement l'ennemi N°1 des peaux noires. Ils peuvent apparaître au niveau de la barbe, des joues et de la nuque et sont susceptibles de laisser des cicatrices très claires et très visibles. Pour les éviter, la première étape indispensable et préalable au rasage est le gommage. Les poils auront ainsi plus de chances de percer la peau et de repousser droit. Ensuite, au moment de dégainer le rasoir mécanique ou électrique, la règle d'or est de toujours se raser dans le sens du poil. Dans le cas contraire, la probabilité de voir celui-ci repousser sous la peau sera plus importante. L'idéal est donc de toujours laisser quelques millimètres de longueur. Une belle barbe de 2-3 jours bien taillée, est toujours du plus bel effet... Enfin, pour l'après-rasage, les crèmes ou baumes contenant des actifs exfoliants sont une bonne solution. Leur action évitera elle aussi que les poils ne s'installent sous la peau. Autant de conseils pour continuer d'affirmer : " Black is Beautiful ".