Les plus belles figures du ski freestyle

Souvent confondu avec le ski acrobatique, le freestyle consiste à enchaîner les tricks en sautant à partir de différentes structures en neige ou en métal. Voici un petit échantillon.
Garanti en sensations fortes, le ski freestyle est aussi très esthétique.

Le Mute Shila

Le Mute fait partie de la famille des grabs, ces figures du skate qui consistent à saisir la planche avec sa main. Ici, le skieur attrape l'avant de la fixation d'un de ses skis avec la main du côté opposé. La variante dite "Shila" repose sur le croisement des skis, de sorte à ce qu'ils soient perpendiculaires l'un à l'autre.

Une belle croix perpendiculaire pour ce Mute Shila parfaitement exécuté.
Une belle croix perpendiculaire pour ce Mute Shila parfaitement exécuté.

Le Flair

Comme au BMX, le Flair est un flip arrière doublé d'une rotation latérale de 180° donnant un effet vrillé. Le secret pour ne pas se vautrer ? Entamer la rotation seulement à partir du moment où l'on commence à voir la réception.

Le plus dur avec un Flair, c'est de finir le 180° avant de toucher le sol.
Le plus dur avec un Flair, c'est de finir le 180° avant de toucher le sol.

Le Daffy

Déjà présent dans le ski de bosses, le Daffy est un saut au cours duquel le skieur tend une jambe en avant et l'autre en arrière de sorte à former un V avec ses skis. La variante qui consiste à mettre les skis en parallèle l'un à l'autre s'appelle le Daffy carré.

Skis bien parallèles : pas de doute, c'est un Daffy carré !
Skis bien parallèles : pas de doute, c'est un Daffy carré !

Le Cannonball

Cette figure plus compliquée qu'elle ne paraît – difficile de trouver l'équilibre sans ses bras – consiste à saisir les deux skis avec la main correspondante au niveau du patin (sous la chaussure) en pliant les jambes.

Mieux vaut penser à plier les jambes pour réaliser un Cannonball, sinon gare au dos.
Mieux vaut penser à plier les jambes pour réaliser un Cannonball, sinon gare au dos.

Le Back Flip

Rotation verticale exécutée en arrière, le Back Flip est un trick de base dans beaucoup de pratiques freestyle. On peut néanmoins le complexifier en enchaînant les rotations (double, triple,...), en croisant les skis ou les écartant.

Un beau Back Flip, complexifié par des skis croisés.
Un beau Back Flip, complexifié par des skis croisés.