Les secrets d'un bon rasage classique

Tous les gestes et conseils pour éviter les désagréments du rasoir et obtenir un rasage parfait.
Un bon rasage, c'est tout un art...et un plaisir.

L'homme du XXIe siècle s'est fait plus lisse, plus propre sur lui, plus raffiné. Il prend grand soin de son apparence, de son odeur et de ses poils ! Le rasage est ainsi devenu un élément de lifestyle à part entière qui intéresse les hommes, toujours soucieux de se faire beaux... pour ces dames. Voici donc dévoilés les secrets d'un rasage impeccable avec une mention spéciale pour la grande tendance 2014 : la moustache !

Rasage classique : les étapes à suivre

Etape 1 : agir dès le réveil

En fin de journée, la peau est fatiguée et plus sensible au feu du rasoir. Préférez le matin. Dès la sortie du lit, prenez une douche chaude et rasez-vous immédiatement après. La chaleur permet de dilater les pores, de chasser les impuretés et d'assouplir le poil. Le passage du rasoir devient plus fluide. A défaut d'une douche, une serviette ou un gant chaud(e) posé(e) délicatement une dizaine de secondes sur le visage est aussi efficace.

Bon à savoir, il est également préférable de se raser avant le petit déjeuner. La mastication augmente l'afflux sanguin au niveau du visage. En cas de coupure, le saignement sera plus abondant après avoir mangé.

Etape 2 : choisir le produit adapté à votre peau

D'après le poète français Alfred de Musset : "Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse". Pour le produit de pré-rasage, c'est la même chose. L'essentiel est de choisir le gel ou la mousse à raser qui convient le plus à votre type de peau. Normale, grasse, sèche ou mixte, chacune mérite une attention particulière. Assurez-vous également d'effectuer les bons gestes. Les mouvements sont circulaires, de faible amplitude et dans le sens inverse de la pousse du poil. Ce dernier est ainsi parfaitement décollé et assoupli.

Etape 3 : se raser efficacement

Le rasage doit toujours se faire dans le sens de pousse du poil. Vous éviterez ainsi l'apparition des poils incarnés et des boutons. Lors du passage de la lame, tendez votre peau. Ce geste évite d'avoir à repasser plusieurs fois au même endroit. Ce qui favoriserait les irritations et les coupures... Pour mettre toutes les chances de votre côté, commencez par les parties du visage où les poils sont les moins drus. Comme les pattes et les joues. Cela laisse le temps à la mousse à raser ou au gel de rasage d'agir davantage sur les zones plus sensibles, telles que la moustache et le haut des pommettes.

Etape 4 : Appliquer un après-rasage

Une fois votre visage parfaitement glabre, rincez-le abondamment à l'eau froide pour tendre la peau et le protéger des agressions extérieures. Ensuite, appliquez un après-rasage. Son utilisation permet de lui donner un aspect plus tonique et de l'hydrater après le passage de la lame. Dernier conseil, son choix dépend une nouvelle fois de votre type de peau. Choisissez-le avec soin.

Les bienfaits du rasoir mécanique

Il en existe deux types : le classique et le rasoir de sûreté. Le rasoir mécanique classique peut être soit jetable (deux à cinq lames), soit à lames interchangeables. Le principal atout de ce rasoir est qu'il est très simple d'utilisation et offre un rasage de près. Quant au rasoir de sûreté, créé en 1895, il fut une véritable révolution dans le monde du rasage. D'un nouveau genre (pour l'époque), il présente de fines lames rectangulaires à double tranchant interchangeables mettant un terme aux graves coupures et à la pratique de l'affûtage. Sa qualité de rasage est encore plus précise que le rasoir classique, ses lames peu coûteuses sont biodégradables et il est facile à nettoyer sous l'eau chaude. Son invention porta un réel coup dur aux fameux rasoirs coupe-choux, efficaces mais redoutables.

L'alternative tendance : la moustache !

Si vous n'êtes pas du genre barbe de trois jours, mais plutôt fan de Tom Selleck, la moustache est la solution tendance du moment. Un look très chic à condition de la tailler correctement et de l'entretenir régulièrement. Pour cela, vous n'avez besoin que d'un peigne, d'un ciseau et d'une tondeuse. La mode de la moustache est telle que le nombre d'implantations décolle aux Etats-Unis et en Turquie depuis trois ans. L'opération sous anesthésie locale consiste à greffer les cheveux du patient sur son visage (barbe ou moustache) par micro-incisions. Une procédure qui peut durer jusqu'à huit heures pour une barbe de hipster bien fournie et pour laquelle il faut débourser entre 2 200 et 5 100 euros.

Que pensent les femmes des hommes barbus ou moustachus ?

Eh oui, cette question nous hante tous ! Que pensent les femmes de notre pilosité faciale ? La réponse n'est pas unanime. Elle varie en fonction de l'âge des femmes. En règle générale, les moins de 35 ans apprécient particulièrement la traditionnelle barbe de 3 jours, à condition qu'elle soit entretenue. A l'inverse, les femmes de plus de 60 ans préfèrent largement les visages glabres, nets et propres. Enfin, dans le duel barbe versus moustache, la barbe l'emporte haut la main. Pour les femmes c'est le symbole d'une virilité assumée dans une société qui mêle toujours plus les genres. En revanche, la moustache est jugée dépassée, d'un autre temps. Ça tombe mal, les hommes sont convaincus que c'est la tendance à la mode en 2014. Qu'importe. " La mode passe, le style reste. "

Une belle barbe peut donc plaire aux hommes comme aux femmes. Mais quid de la pilosité corporelle ? Si certaines femmes adorent les hommes poilus, certains en souffrent et cherchent des solutions pour s'en débarrasser ou les dissimuler. Une motivation qui explique le succès actuel de l'épilation au laser ou à la lumière pulsée.