Mousse ou gel de rasage : lequel choisir ?

Gel ou mousse, la guerre fait rage. Si la mousse est la plus passe partout, le gel protégera mieux les peaux sensibles ou sèches. Tout dépend donc de votre type de peau.
Gel ou mousse ? Un choix orienté par le type de peaux.

La mousse à raser : parfaite pour les peaux normales

Produit de prérasage le plus classique, la mousse présente le gros avantage de convenir à toutes les peaux saines et résistantes. Elle est donc facile à trouver et très pratique. Côté spécificités, la mousse à raser a pour but d'éviter la douleur du rasoir en assouplissant la peau au préalable. Pour l'étaler au mieux et bien préparer votre peau il est d'ailleurs recommandé d'utiliser un blaireau en poils naturels. Votre rasage n'en sera que plus confortable. Petit conseil d'usage, la mousse a la fâcheuse tendance à sortir assez vite de sa bombe. Appuyez donc doucement sur l'aérosol pour ne pas en mettre trop, cela ne sert à rien et vous économiserez ainsi votre produit. Enfin, certaines mousses à raser de mauvaise qualité sont trop légères et ne ramollissent pas bien les poils. Il est donc conseillé de s'équiper d'une bonne bombe telle que la mousse à raser Bacti Fresh de Mennen aux actifs émollients qui assouplissent immédiatement le poil. Vous serez ainsi protéger contre toutes les agressions liées au rasage.

Le gel de rasage : idéal pour les peaux sèches

Cette alternative à la mousse a été spécialement conçue pour les peaux sensibles et sèches. Très hydratante, sa composition contient généralement un film protecteur et des agents antibactériens. Ceux-ci aident la peau à se protéger des allergies et des irritations. En revanche, les gels de rasage étant lubrifiés afin de faciliter le passage de la lame et limiter les rougeurs, les risques de micro-coupures sont plus importants qu'avec une mousse. A manier avec précaution donc en évitant de passer plusieurs fois au même endroit. Enfin, le gel étant souvent transparent, il convient également parfaitement au taillage d'une barbe de trois jours ou plus.