Parapente freestyle : L'incroyable ride sur le toit de l'Europe

Trois parapentistes français ont vécu le ride de leur vie, en avril dernier, en s'élançant du haut du Mont Blanc et en compilant toutes sortes de figures impressionnantes. Une vidéo à apprécier sans modération.

Parapente et Mont Blanc

Ça commence avec le vrombissement furieux des pales d'hélicoptère, résonnant comme dans l'oeuvre de Coppola. Ici, l'altitude est de 4 809 mètres, et les valkyries se nomment François Ragolski, Tim Alongi et Martin Schricke, tous trois spécialistes français de parapente acrobatique. Sans même toucher la terre ferme, les sportifs de l'extrême s'élancent de l'habitacle pour débuter leur phénoménale session au point culminant du continent européen, une manoeuvre relativement inhabituelle pour des parapentistes. S'en suit alors un enchaînement hallucinant de figures toutes plus spectaculaires les unes que les autres, au ras de la poudreuse et au plus près des rochers saillants, de l'aiguille de la République notamment, qui culmine à 3 305 mètres d'altitude.

"Faire des acrobaties à cette hauteur est très difficile"

"On voulait réussir à sortir les images les plus dingues possibles, a confié Martin Schrincke au site RedBull.com après son ride. C'est un endroit mythique, j'y allais souvent quand j'étais gamin. C'était un rêve de pouvoir aller si haut et voler au-dessus du Mont Blanc." "Voler à toute vitesse dans ces conditions, cela n'a sans doute jamais été fait auparavant. Pour réussir à s'en sortir avec notre matériel, il a fallu un peu de chance", a quant à lui expliqué François Ragolski, conscient du caractère inédit de la prouesse réalisée. Car à cette altitude, l'erreur n'est pas autorisée : "Faire des acrobaties à cette hauteur est très difficile, continue le casse-cou. La pression de l'air fait que tout se passe deux fois plus vite, voler à trois demande une attention énorme, on peut avancer de 200 mètres en un claquement de doigts."

Y a pas à dire, rien de mieux que l'odeur de la poudreuse au petit matin, porté par l'aile d'un parapente.