Peau qui gratte : causes et solutions

Simples irritations passagères ou démangeaisons pathologiques, la sensation de peau qui gratte n'est jamais agréable. Focus sur ce désagrément et ses éventuelles solutions.
Parfois, les démangeaisons peuvent virer à l'obsession.

"Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous gratouille ?" Si Jules Romains était encore de ce monde, nul doute qu'il aurait de quoi faire avec les maux de la peau qui nous tourmentent. Irritations, eczéma, allergies... Les démangeaisons de l'épiderme dans toutes leurs diversités – qu'elles touchent le visage ou le corps – peuvent présenter des risques pour la peau et gâcher la vie au quotidien.

Les peaux sèches et sensibles : cibles n°1

Tiraillements, irritations, démangeaisons... S'il y a bien un type de peau qui souffre régulièrement de ces désagréments, ce sont les peaux sèches. La cause de leur malheur ? Un déficit en acides gras essentiels qui produit un film hydrolipidique moins efficace pour faire face aux agressions extérieures. C'est pourquoi cette nature cutanée est prédisposée à l'état de peau sensible, un mal qui touche plus d'hommes qu'on pourrait le croire – 44% d'entre eux, contre 69% de femmes.

Les irritations liées au rasage

L'hypersensibilité de la peau nécessite d'en prendre particulièrement soin et d'effectuer notamment un rasage spécifique. Cela commence par le choix d'un produit de qualité spécialement conçu pour ce genre de problème. Le gel hypoallergénique de Mennen fait partie de ceux-là. Grâce à sa formule enrichie en aloe vera, il garantit une protection optimale contre les irritations et les micro-coupures. Un baume après-rasage adapté est également le bienvenu.

Les démangeaisons hivernales

La baisse des températures est aussi synonyme d'effets nocifs pour l'épiderme et implique de bien préparer sa peau. Car, dehors, le froid et le vent dessèchent tandis que dans la maison, c'est le radiateur électrique qui se charge de le faire. Il est alors conseillé d'hydrater sa peau avec un produit riche, tel que le soin visage confort ultime de Mennen, conçu pour apaiser instantanément les tiraillements. L'hiver peut aussi engendrer des maladies cutanées chroniques, parmi lesquelles l'urticaire et l'eczéma de froid. La peau devient plus sèche et sensible qu'à l'accoutumée. Elle présente des microfissures et s'écaille. Dans ce cas, on recommande de consulter un spécialiste, qui prescrira des antihistaminiques.

Se gratter jusqu'à l'obsession

La démangeaison est le symptôme le plus fréquent auquel les dermatologues ont affaire. Ces derniers le nomment "prurit". Derrière ce nom savant se cache le besoin irrésistible de se gratter. À l'origine de ce phénomène physiologique, l'histamine est la molécule qui fait la liaison entre la peau et le système nerveux. Autrement dit, elle est le principal acteur de la démangeaison, qui peut parfois virer à l'obsession. Cette sensation remonte au cerveau par l'intermédiaire de fibres nerveuses spécifiques présentes dans l'épiderme et pousse à se gratter pour soulager.

Les origines diverses du prurit

De la simple réaction cutanée au symptôme d'une maladie plus grave, le prurit peut avoir des causes différentes. Parmi les raisons pathologiques, celles liées à des maladies dermatologiques sont les plus fréquentes : eczéma, au psoriasis, urticaire ou autres réactions allergiques. Mais les démangeaisons peuvent aussi être le symptôme de maladies infectieuses ou hépatiques plus ou moins graves. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter un médecin.

Quelques bons gestes

La première chose à éviter lorsqu'on est pris de démangeaisons, c'est de se gratter davantage. Bien sûr c'est plus facile à dire qu'à faire. C'est pourtant indispensable car cela ne fait qu'aggraver les symptômes et peut provoquer une surinfection et des cicatrices. Un conseil donc : dégainez le coupe-ongles. Côté solutions, si la sensation de peau qui gratte est liée à un élément extérieur (température, eau, cosmétique, etc.), mieux vaut opter pour des produits spécialement destinés aux peaux sensibles. Il est aussi conseillé d'éviter tout ce qui dessèche l'épiderme (douche d'une durée interminable, chauffage électrique réglé au maximum, produits contenant des traces de parfum, etc.), et de se procurer un soin hydratant visage adapté. Si le problème s'inscrit dans la durée, il est recommandé de consulter un dermatologue.