Pellicules : comment s'en débarrasser une bonne fois pour toutes ?

Savez-vous qu'un Français sur deux est ou sera concerné, par un problème de pellicules ? Véritable fléau, ces petites particules de peau peuvent vous gâcher la vie au quotidien. Avec nos conseils, dites adieu une bonne fois pour toutes aux pellicules !
Pellicules : comment s'en débarrasser une bonne fois pour toutes ?

Étape 1 : comprendre l'origine des pellicules

Les pellicules sont des petites peaux mortes qui se détachent du cuir chevelu, provoquées par la présence d'un champignon qui accélère le renouvellement cutané. D'ordinaire, les cellules de l'épiderme se renouvellent naturellement tous les 21 jours, ce qui permet l'élimination des cellules mortes de façon invisible. Mais lorsque cette fréquence est réduite (à cause d'un champignon trop gourmand par exemple), les cellules se multiplient trop vite, entraînant la desquamation. Ce sont les pellicules. Un phénomène aussi inconfortable qu'inesthétique provoquant gêne et démangeaisons du cuir chevelu.

Étape 2 : adopter les gestes anti-pellicules

Le stress est le premier facteur favorisant l'apparition de pellicules. En effet, en affaiblissant les défenses naturelles du corps, l'anxiété peut aggraver l'état pelliculaire de votre cuir chevelu, et cela de façon significative. Ainsi, apprendre à combattre votre nervosité que ce soit par le sport, le yoga ou la méditation, est le premier réflexe à avoir en cas de pellicules.

À l'instar du stress, d'autres éléments peuvent intervenir dans leur apparition. Parmi eux : les agressions extérieures (pollution) ou les variations de température (froid, humidité, chauffage). Sans oublier les facteurs héréditaires, les problèmes digestifs ou les dérèglements hormonaux.

Enfin, les pellicules peuvent aussi résulter d'une mauvaise routine capillaire : produits trop agressifs (shampooing, laque...) et utilisation excessive d'appareils chauffants comme le sèche-cheveux.

Étape 3 : mettre en place un traitement ciblé en fonction du type de pellicules

Sachez que les pellicules se divisent en 2 catégories : les pellicules sèches et les pellicules grasses.

Les pellicules sèches ont l'aspect d'une poudre blanche, et tombent facilement lorsque vous les touchez. Elles provoquent des démangeaisons plus ou moins intenses, et touchent notamment les cuirs chevelus normaux à secs. Misez donc sur un shampoing antipelliculaire, qui contient des actifs antibactériens comme le zinc, pour booster le renouvellement cellulaire du cuir chevelu.

Les pellicules grasses ont un aspect jaunâtre et s'agrippent aux racines lorsque vous les grattez. Elles sont exclusivement propres aux cheveux de nature grasse, et se présentent sous forme de plaques plus ou moins épaisses. Pour les éliminer, utilisez un traitement à base d'antifongiques et d'acide salicylique, qui détruisent les particules graisseuses.

Pour conclure, si vos pellicules persistent au fil des mois malgré tous vos efforts, allez consulter un dermatologue qui est le mieux placé pour vous orienter vers un traitement adapté.