Pics de chaleur : restez stylé sous votre chemise

L'été, la chaleur n'épargne personne, et encore moins vos aisselles, emprisonnées sous un tissu superflu pour la saison. Que vous soyez au boulot, dans les transports en commun ou au calme en terrasse, découvrez quelques astuces pour garder votre chemise au sec.
Comment garder sa chemise propre en été ? Partez à la pêche aux bonnes infos sur MennenFrance.

Lin et coton, le choix du bon textile

La bataille contre les auréoles débute dans votre dressing. En effet, le textile de votre chemise a une grande influence sur la propension à transpirer. À ce petit jeu, le lin et le coton sortent gagnants. La première matière représente l'accessoire parfait les beaux jours venus. Naturelle et végétale, elle dispose de propriétés de thermorégulation. Le tissu issu du lin peut également absorber une bonne quantité de la sueur sécrétée avant de devenir humide, et a l'avantage de sécher rapidement. Le coton, quant à lui, est absorbant et respirant. Aéré, il laisse l'air plus facilement passer, autorisant le rafraîchissement de sa peau lors des grosses chaleurs.

Les matières synthétiques sont à éviter au moment de choisir sa tenue. Près du corps, le textile ne dispose pas de propriétés respirantes, ne permettant pas à la transpiration de s'évacuer.

Alimentation saine, une sécurité nécessaire

Les jours de grande chaleur, mieux vaut ne pas tenter le diable et surveiller son alimentation. En effet, la nourriture épicée, pimentée, l'alcool et la caféine notamment sont autant de facteurs pouvant accélérer le processus de sudation. Donc mollo sur le piment et les digestifs, votre chemise vous remerciera.

Maillot de corps, le filet de sécurité

Si la transpiration est inévitable ou que vous souffrez d'hyperhidrose, le maillot de corps est une option tout à fait envisageable, même si vous n'êtes pas un détective américain des années 50. En cas de sueurs, il agit comme une protection pour votre précieuse chemise, en absorbant une partie de la transpiration avant qu'elle ne laisse de vilaines taches visibles par tous. Par contre, on évite la faute de goût et le débardeur blanc sous la chemise blanche. Transpirer, oui, mais avec dignité.

Afin de parer à toute éventualité, préférez les tons sombres, qui aident à dissimuler les taches.

Surveiller son assiette, bien choisir la matière et opter pour une protection textile, voici les clefs d'une chemise propre.