Qu'est ce que la sudation gustative ?

Avec le stress et la chaleur, l'alimentation est l'une des trois raisons principales qui nous font transpirer. En voici la cause.
Avec les épices, gare au gros coup de chaud !

Cette sudation quasi immédiate - limitée généralement aux zones du visage, du cou et du cuir chevelu - est due à un composant présent dans les épices et les piments, la capsaïcine. Il dérègle les capteurs présents dans la bouche chargés de la thermorégulation du corps. Désorientés, ils contrent la sensation de chaleur ressentie avec la transpiration. Quelle que soit la saison, la consommation de curry, de harissa ou encore de cumin doit se faire avec parcimonie. Avant de dormir, leur assimilation est susceptible de provoquer des sueurs nocturnes. Pire, une absorption en grande quantité peut quant à elle être à l'origine d'une sudation excessive appelée hyperhidrose. Avoir la main lourde sur les épices est donc déconseillé. Laissez de côté le piment d'Espelette et si vous êtes en vacances en Thaïlande ou en Inde - les rois des plats épicés -, croisez les doigts pour que le chef accepte de moins "corser" ses plats.

Les boissons à éviter pour limiter la transpiration gustative

L'alcool et certaines boissons contenant de la caféine - cafés, thés, boissons énergisantes - stimulent également les glandes eccrines situées sur la quasi-totalité du corps et favorisent la transpiration alimentaire. Cette sudation est inodore mais importante si ces liquides sont consommés en trop grande quantité. Un bon jus de fruit frais (gare au sucre tout de même...) pour remplacer la traditionnelle pause-café et un cocktail sans alcool en soirée de temps en temps sont les bienvenus.