Rallye : petit lexique pour comprendre le copilote

"D120, 50 mètres, sur gauchi, puis D80 referme sur G90 avec GN en sortie..." Voici les éléments de vocabulaire nécessaires pour suivre le débit d'un copilote de rallye à 200 km/h.
Sébastien Loeb et son copilote, Daniel Elena, lors du rallye de Turquie en 2010.

Connaissez-vous Daniel Elena ? Non ? Il s'agit du copilote neuf fois champion du monde de WRC qui a accompagné Sébastien Loeb sur tous ses rallyes. Eh oui. Si les pilotes sont toujours très médiatisés, les " copi ", eux, sont les équipiers de l'ombre. Pourtant, leur rôle est fondamental. Ils ont la lourde responsabilité de guider le pilote pendant la course, virage après virage, mètre par mètre. La moindre indication erronée et la voiture termine dans le décor. Pour éviter cela, le copilote utilise un langage spécifique, efficace et clair. En raison de la vitesse de la voiture qui peut atteindre les 200 km/h, son débit de parole est très élevé et la difficulté est de ne pas donner les indications trop tôt ou trop tard. Un exercice qui demande beaucoup de concentration, d'expérience et une confiance aveugle entre les deux équipiers.

Petit lexique du copilote de rallye

Gi : prononcé "Gauchi" signifie virage à gauche insignifiant. Il est parfois remplacé par un GAF (Gauche à fond), soit pied au plancher

Referme : ou "ferme", indique que l'angle du virage diminue

Ouvre : à l'inverse de Referme, l'angle augmente

50 mètres : annonce la distance entre deux virages

Long : indication assez subjective qui indique qu'il faut s'attendre à tenir la trajectoire un peu plus longtemps que la moyenne

Court : virage bref

G 60, 90, 120 etc. : décrit la mesure de l'angle du virage. Exemple G120, G60, sous-entendu un virage à gauche avec un angle de 120°, 60° etc.

Rentre tôt : cette indication de trajectoire fait suite à une contrainte, en général le virage suivant. Elle indique qu'il est nécessaire de s'éloigner de la trajectoire idéale en entrant volontairement un peu plus tôt à l'intérieur du virage.

Sort corde : en sortie de virage, la voiture doit se situer complètement à l'intérieur du virage.

G80/D90 : prononcé G80 "sur" D90, cette note prévient de l'enchaînement de deux virages très rapprochés. Le copilote indique donc directement la trajectoire à suivre pour les deux virages afin de gagner du temps.

A vue : cette note a été pensée pour alléger un peu le système d'écriture. Elle permet de n'accorder de l'importance qu'aux virages complexes. Elle informe le pilote que le terrain est dégagé et qu'il peut rouler à vue sans danger.

GN : prononcé "Goudron Noir ", il s'agit là d'un danger, surtout sous la pluie. Le GN désigne les coulées de bitume qui ont lieu par forte chaleur puis se solidifient à la surface de la chaussée. Les plaques ainsi formées deviennent très lisses et peuvent provoquer un décrochage du véhicule. En général, la note GN est également suivie de sa localisation sur la route. Ex: Goudron Noir en sortie (de virage).

Bosse-saute : indication la plus fun, elle est suivie du moment où les spectateurs sortent en général leurs appareils photos.

Si vous avez aimé découvrir le langage technique d'un copilote de rallye, vous apprécierez peut-être celui du surfeur !