Rasage du crâne : 5 faux pas à éviter

Ça y est, vous êtes décidé, vous allez bientôt... vous raser le crâne ! En revanche, vous ne savez pas trop comment vous y prendre pour dire adieu à vos cheveux dans les règles de l'art. Voici 5 erreurs à ne surtout pas commettre pour un rasage du crâne parfait.
 Rasage du crâne : 5 faux pas à éviter

Faux pas n°1 : raser votre crâne sans avoir préalablement coupé vos cheveux

Si vous avez les cheveux mi-longs à longs, pas question de raser votre crâne tel quel, à partir de votre coupe actuelle. Avant de sauter le pas, coupez vos longueurs : il ne doit rester plus que quelques petits centimètres sur votre tête. Cette astuce facilite amplement le travail, tout en garantissant un rasage à la fois rapide, précis et sécurisé. Débarrassez-vous de la majorité de votre chevelure avec une paire de ciseaux, puis égalisez l'ensemble avec une tondeuse jusqu'à obtenir une coupe ultra-courte. Dès lors, vous pouvez vous lancer dans le rasage du crâne !

Faux pas n°2 : utiliser un rasoir non adapté

Que vous souhaitiez afficher une boule à zéro ou une coupe d'un millimètre, votre outil de travail est un élément essentiel quant à la réussite de votre rasage. Si vous êtes adepte de la tondeuse à cheveux, la technique est assez simple : positionnez le sabot à O ou 1. En revanche, si vous utilisez un rasoir, privilégiez un modèle souple et de bonne qualité, qui suivra facilement les courbes de votre crâne. Attention aux rasoirs jetables qui servent davantage à dépanner en cas d'urgence, ainsi qu'aux lames abîmées multipliant les risques de coupures.

Faux pas n°3 : raser votre crâne à sec

À l'instar du rasage de barbe, celui du crâne doit s'effectuer sur une peau humidifiée et protégée avec un soin, type crème, mousse ou gel à raser. L'objectif ? Faire glisser le rasoir plus facilement et protéger votre crâne systématiquement agressé par le passage des lames. Vous limitez ainsi le risque de coupures et irritations.

Le step by step : mouillez votre chevelure et essorez-la soigneusement avec une serviette. Puis appliquez une grosse noisette de produit, en massant votre crâne afin de le détendre. Il ne vous reste plus qu'à raser ce dernier, dans le sens de la pousse des poils (contrairement à l'épilation qui s'effectue elle, dans le sens contraire de la pousse des poils). Une technique indispensable pour éviter les poils incarnés. Deux, voire trois passages sont suffisants pour obtenir un rendu zéro-défaut.

Faux pas n°4: laisser des cheveux à l'arrière du crâne

Surtout, prenez tout votre temps lorsque vous vous rasez, notamment si c'est la première fois. D'autre part, n'hésitez pas à demander de l'aide -à un ami ou à votre copine- afin de raser les zones difficiles d'accès, voire inaccessibles. C'est la garantie d'obtenir un résultat homogène, tout en évitant les catastrophes comme une petite touffe de poils oubliée à l'arrière de la tête. Un coup de main extérieur permet aussi de prévenir les risques de coupures.

Faux pas n°5 : stopper l'entretien de votre crâne rasé

Une fois votre crâne rasé, appliquez un baume après-rasage réparateur dans la foulée. Fort de ses propriétés hydratantes et apaisantes, ce soin apporte douceur et souplesse à votre peau, tout en lui procurant une sensation de confort immédiate. Les jours qui suivent le rasage, continuez à utiliser votre shampooing habituel. Oui, même sans cheveux, votre cuir chevelu garde les mêmes problématiques (dessèchement cutané, pellicules, accumulation des peaux mortes...). Enfin, pensez à bien le protéger avec de la crème anti-UV lors de vos expositions prolongées au soleil. Un geste indispensable pour garder une peau jeune et en bonne santé.