Sports d'hiver : ces nouvelles façons de dévaler les pentes

Airboard, snowscoot, yooner, des noms méconnus qui pourraient bien changer votre manière d'aborder vos vacances à la neige.
Le snowscoot, une manière fun de dompter les pistes enneigées.

L'airboard

Nouvelle pratique aperçue sur les pistes enneigées, l'airboard fait le bonheur des amoureux de sensations fortes. Les pistes se dévalent à bord d'une luge gonflable extrêmement malléable avec les épaules et les pieds. Le pratiquant glisse – à l'image du skeleton - tête la première et le corps au ras de la neige pour une sensation de vitesse décuplée. Pour les plus téméraires, des parcours d'obstacles sont disponibles dans certaines stations de ski.

L'airboard, une luge gonflable à pratiquer sur le ventre.
L'airboard, une luge gonflable à pratiquer sur le ventre.

Le snowscoot

Deux patins semblables à ceux du snowboard positionnés l'un derrière l'autre, une fourche pour les fixer et un guidon pour se diriger. Le snowscoot ressemble étrangement à un BMX. A la seule différence qu'il ne possède aucune selle et que le rider a les pieds maintenus par un footstrap lui permettant de se pencher au maximum dans les virages. A contrario du airboard, un temps d'adaptation plus conséquent est nécessaire avant de l'apprécier pleinement.

Le snowscoot, un subtil mélange entre snowboard et... BMX !
Le snowscoot, un subtil mélange entre snowboard et... BMX !

Le yooner

A l'origine il s'appelait "paret" et était utilisé par les écoliers Hauts-Savoyards au XXe siècle. Le yooner est un engin de glisse hybride à mi-chemin entre la luge et le ski. Il possède un patin et un amortisseur et se dirige à l'aide du poids du corps. Sa pratique assise permet à ceux qui ont le moins d'équilibre de profiter des joies de la descente sans utiliser des skis traditionnels ou un snowboard.