Top 5 des moustaches les plus tendance

Ringarde la moustache ? Tout dépend laquelle. Voici une sélection des cinq styles les plus à la mode.
Un bel exemple de moustache à la française.

Tout aussi en vogue que la barbe de trois jours mais pas si facile à porter, la moustache est passée d'attirail beauf à tendance branchée, à condition qu'elle soit bien entretenue. On fait le point en cinq étapes.

À la française

Reconnaissable à ses pointes montantes arrondies, la moustache à la française se porte ni trop fine, ni trop épaisse et surtout sans fente au milieu. À ne pas confondre avec l'Anglaise, qui tombe sous la lèvre inférieure. On mesurera son degré d'excentricité à la hauteur des pics, avec comme point culminant le fameux cas Dalí.

La Brosse

C'est la fameuse bacchante que porte Tom Selleck dans " Magnum " et qui masque la lèvre supérieure. Un temps ringarde, elle a récemment été réhabilitée par Joaquin Phoenix dans le film " Her ". Généreusement fournie, elle a néanmoins tout intérêt à être bien peignée si vous ne voulez pas finir comme Jean-Claude Dusse.

À l'Américaine

Parfaitement dessinée, la moustache à l'Américaine ne dépasse pas le cadre de la zone entre le nez et la lèvre supérieure, qu'elle laisse dégagée. Si elle est la plus facile à porter, elle n'en est pas moins classe. Idéal, si vous souhaitez ressembler à Alain Delon dans " Le Cercle rouge ".

La " Clark Gable "

Popularisée par l'acteur d'" Autant en emporte le vent " et remise au goût du jour par Jean Dujardin dans " The Artist ", cette moustache a un côté rétro très prononcé. C'est donc l'une des plus difficiles à porter. Peu épaisse et très étroite, elle laisse apparaître un espace entre son côté supérieur et la base du nez.

À la Gauloise

Touffue, large et descendant sous la lèvre supérieure, c'est la fameuse moustache d'Astérix. Pas facile de la sublimer, mieux vaut donc choisir subtilement quelle épaisseur et surtout quelle longueur de pointes vous souhaitez lui laisser, en privilégiant la demi-mesure. Trop désordonnée, vous aurez le look de José Bové, trop longue, celui de Hulk Hogan.