Transpiration : avantages et inconvénients

La sudation est délicate à assumer en public, laisse des traces sur nos vêtements et dégage parfois une odeur désagréable. C'est en partie vrai. De nombreux points positifs viennent toutefois contrebalancer ce constat pessimiste. Focus sur les pour et les contre de la transpiration.
La sudation, à mi-chemin entre bienfait pour l'organisme et désagrément quotidien.

Les avantages de la transpiration

- La sueur permet de détoxifier notre organisme

La transpiration joue un rôle majeur pour éliminer les toxines produites par notre organisme - notamment du fait de la digestion et du stress - et les impuretés accumulées au cours de la journée (pollution, tabac...). Pour "être sain de corps et d'esprit", pratiquez un sport où la sudation est abondante - comme le squash et le yoga Bikram - et laissez-vous tenter par une séance de hammam ou de sauna, idéale pour se purifier en toute tranquillité.

- La transpiration favorise la thermorégulation du corps

Pour fonctionner correctement, l'organisme a besoin de conserver une température interne autour de 37°C. En cas de perte ou de hausse de la chaleur corporelle, les thermorécepteurs situés au niveau de la peau et des poils déclenchent le processus de sudation. S'il est nécessaire, il est toutefois possible de l'atténuer. Surveiller sa nourriture (évitez la sudation gustative créée par les épices, les boissons trop froides, trop chaudes ou riches en caféine) et s'habiller en prenant en compte la météo sont de bons exemples.

- La sudation rend la peau plus belle

La transpiration permet de nettoyer l'épiderme, de l'hydrater et de renforcer sa couche protectrice. Avec elle, l'apparition de points noirs, boutons et autres irruptions cutanées causés par les attaques microbiennes est diminuée de moitié.

- La sueur permet la dispersion des phéromones

Liées à nos émotions, les glandes apocrines sont responsables d'une transpiration particulièrement odorante. Mais pas seulement. Elles contiennent également les phéromones, substances chimiques invisibles favorisant l'attirance entre deux personnes. Sans ces glandes sudoripares, vous n'auriez peut-être jamais rencontré la femme de votre vie...

Les inconvénients de la transpiration

- La sudation est socialement discriminante

Idée reçue parmi tant d'autres, la transpiration est due à un manque d'hygiène. Avec des auréoles sous les bras, un front humide, un dos trempé et des odeurs corporelles disgracieuses en cas de stress, difficile effectivement d'apparaître sous son meilleur jour. Habillez-vous avec des vêtements amples composés de matières légères et naturelles comme le coton, la laine et le lin et évitez de superposer plusieurs couches lorsque le thermomètre est en pleine ascension. Surveiller son alimentation (diminuez par exemple la consommation d'aliments riches en matières grasses comme le saucisson) et évacuer le stress avec des exercices de respiration permettent également de diminuer les risques de transpiration au cours de la journée.

- La sueur laisse des traces sur les vêtements

Marques blanches ou jaunes, la sudation met à mal la durée de vie de nos habits. Combinée à un déodorant inadapté, c'est encore pire. Rassurez-vous, des solutions pour rattraper votre belle chemise blanche ou noire existent. Pour traiter le problème en amont, misez sur un anti-traces efficace comme le déodorant bille intraçable 72h de Mennen. Peu encombrant, il se glisse facilement dans une poche de manteau ou un attaché-case. Très pratique pour faire une retouche discrète après la pause-déjeuner.

- La transpiration peut amener certaines complications

Inutile de s'alarmer mais suer peut parfois mettre à mal le bon fonctionnement de notre organisme. Pour se réguler, le corps provoque en moyenne un litre de sueur au quotidien. Multipliez ce chiffre par dix et vous voici atteint d'hyperhidrose, une sudation excessive entraînant une déshydratation rapide de l'organisme. Processus inverse, une transpiration insuffisante - ou anhidrose - s'accompagne d'effets secondaires graves comme de fortes fièvres, une sécheresse cutanée importante et un dysfonctionnement des reins. Rassurez-vous, ces cas sont d'une rareté extrême. 3 % de la population française est touchée par le phénomène de transpiration excessive et moins de 1 % par la sudation insuffisante.

Pour compléter le tableau, certaines personnes sont allergiques à leur propre transpiration. Plus précisément à l'eau qu'elle contient. Démangeaisons, rougeurs, urticaire et boutons peuvent ainsi apparaître. Consulter un dermatologue et appliquer certains de nos conseils pour moins transpirer suffit généralement à leur dire adieu.