Transpiration : caractéristiques et causes des sueurs froides

La sudation psychique, dite "sueur froide", est une transpiration qui survient en situation de stress ou de peur. Ses causes et ses manifestations sont différentes de la sudation thermique. Explication.
Une situation de stress intense peu facilement provoquer des sueurs froides.

Pourquoi une grosse frayeur peut-elle nous donner froid dans le dos ? Les sueurs dites " froides ", sont une réponse sudorale psychique, à un événement extérieur marquant. Autrement dit, une réaction émotionnelle qui enclenche le mécanisme de la transpiration. Il s'agit le plus souvent d'une sensation de peur ou de stress très forte qui provoque ce type de sudation désagréable. Elle n'a donc rien à voir avec la transpiration dite " thermique " dont les causes sont différentes. La sudation psychique se caractérise par sa rapidité d'apparition (quelques secondes), sa localisation sur les zones froides du corps - paumes des mains et plantes des pieds - et dans les zones mixtes - les aisselles, l'aine ou l'arrière des genoux. En revanche, si la température dépasse les 31°C, les sueurs froides peuvent se manifester partout sur le corps. Enfin, les bactéries présentes à la surface de la peau apprécient particulièrement la sueur épaisse produite par les glandes apocrines en cas de forte émotion. Résultat, une odeur désagréable se manifeste généralement au niveau des aisselles et de l'aine.

Les causes de la sudation psychique

Au-delà du stress et de la peur, voici tous les autres cas de figure où le corps peut produire des sueurs froides :

Migraines ou toutes douleurs intenses

Crises d'hypoglycémie (en particulier chez les diabétiques)

Calculs rénaux

Certaines maladies graves : Hodgkin, tuberculose, sida, hépatites, hyperthyroïdie, leucémie etc.

Infarctus du myocarde (symptôme d'alerte)

Hémorragie interne (chute de la tension artérielle)

Hyperthermie