Transpiration et vêtements : les matières qui nous aident à moins suer

Réaction corporelle naturelle, la sudation peut cependant être accentuée par divers facteurs, comme la tenue vestimentaire. Certains textiles - les fibres naturelles notamment - permettent de diminuer l'apparition de sueur et aident à passer la journée au frais. Les voici.
Été comme hiver, le coton est idéal contre la sudation.

Le coton, aéré

La fibre végétale est l'un des tissus les plus utilisés dans la conception de vêtements. Cela s'explique par ses très nombreuses propriétés. La matière est hypoallergénique, confortable, absorbante mais aussi très respirante. Elle aère efficacement la peau, aidant à l'évaporation des sueurs en cas de transpiration. Sa ventilation permet également une régulation optimale de la température corporelle. L'air traverse plus facilement les fibres et rafraîchit la peau humide. Autre qualité de la matière : le coton est très simple à repasser. Avec lui, vous pouvez envisager des journées fraîches et un gain de temps indéniable au moment d'enlever les plis de vos chemises.

Le lin, thermorégulateur

Il s'agit de la matière estivale par excellence. La plus vieille fibre du monde, naturelle et végétale, représente la caution fraîcheur de votre armoire à vêtements. Ses propriétés isolantes et de thermorégulation offrent une sensation de légèreté l'été, mais aident aussi à conserver la chaleur l'hiver venu. Le lin dispose d'une bonne qualité d'absorption, lui permettant d'assimiler efficacement une partie de la sudation sans pour autant devenir humide. Le tissu a l'avantage de sécher très rapidement. À l'intérieur des chaussures, la chaussette en lin est la meilleure solution. Sèche ou mouillée, la fibre reste des plus solides et offre un confort optimal aux pieds, peu importe l'humidité. Si vous souhaitez prendre soin de votre peau sensible, le lin est à privilégier. Ses propriétés anallergiques préviennent des irritations et en font le meilleur allié de votre corps.

La laine, absorbante

Non, la laine n'est pas uniquement réservée pour s'habiller chaudement l'hiver. Si les gros pulls bien étouffants sont à éviter, les modèles au tissage ni trop serré, ni trop épais, conviennent parfaitement en cas de transpiration. La fibre se veut alors légère et peut absorber une quantité supérieure de sueur avant de paraître humide par rapport à ses deux cousines naturelles, le lin et le coton. Vous vous sentez sec en toutes circonstances.

Attention aux matières synthétiques

Le polyester ou encore l'acrylique sont par ailleurs des fibres à éviter. Les deux matières ne disposent pas de propriétés respirantes. Les vêtements synthétiques trop près du corps n'aèrent pas suffisamment la peau et empêchent les sueurs de s'évacuer naturellement, provoquant les désagréables odeurs de transpiration.

Enfin, si vous avez tendance à transpirer facilement ou si vous êtes atteint d'hyperhidrose, n'oubliez pas de choisir efficacement les tons de vos habits. Les couleurs sombres aident à dissimuler les taches de sueur sur les vêtements, contrairement aux coloris clairs, laissant facilement entrevoir les auréoles.