Transpiration insuffisante : comment traiter l'anhidrose ?

L'anhidrose est un dysfonctionnement grave du système de transpiration du corps. Elle peut conduire à de forts coups de chaleur qu'il est nécessaire de traiter en urgence.
 L'anhidrose : une pathologie rare, caractérisée par une production insuffisante de sueur.

L'anhidrose, également appelée maladie de Christ Siemens, est une pathologie qui se caractérise par une production insuffisante de sueur. Ce dysfonctionnement est très dangereux car la transpiration est essentielle au corps pour réguler sa température. Chaque jour, nous perdons tous en moyenne un litre d'eau afin de maintenir nos organes vitaux en état de fonctionnement. Pour cela la température corporelle doit avoisiner les 37°C. Une diminution voire une absence de sudation (dans les rares cas d'inexistence de glandes responsables de la transpiration) est donc susceptible d'entraîner de fortes fièvres pouvant dépasser les 39°C.

L'anhidrose s'accompagne également bien souvent de coups de chaleur et d'une intolérance à celle-ci ; d'un fort dessèchement de la peau; d'un dérèglement voire d'un arrêt de la pousse des poils et d'une anodontie, une absence de dents partielle ou totale. Cette maladie peut, comme l'hyperhidrose (surproduction de sueur), toucher tout ou partie du corps. Cela reste, fort heureusement, une pathologie rarissime, puisqu'il est nécessaire que les deux parents présentent l'anomalie génétique pour que l'enfant soit touché. On appelle cela une maladie congénitale. D'autres cas ont néanmoins été révélés suite à la prise de médicaments censés aider à lutter contre la sudation excessive. On parle alors d'anhidrose acquise.

Les symptômes

Passer un jour sans transpirer ou souffrir d'une fièvre temporaire de 39°C ne suffit pas pour être atteint d'anhidrose. Comme toute pathologie, celle-ci répond à un nombre de symptômes bien précis et très nombreux :

Absence, voire diminution prononcée de la production de sueur

Hyperthermie (forte augmentation de la température corporelle qui peut provoquer des accidents cérébraux graves)

Anodontie

Absence de sourcils et de cils (hypotrichose), trouble dans la pousse des cheveux qui deviennent cassants

Peau sèche, chaude, craquelée et qui s'affine

Malformation caractéristique du visage

Problèmes oculaires, digestifs et pulmonaires

Vertiges, sensation de chaleur et d'étouffement

Accélération du rythme cardiaque

Accélération de la fréquence respiratoire

Coloration rouge très rapide du visage et/ou du cou.

Crampes ou faiblesse musculaire.

Hyperhidrose compensatrice : le corps contrebalance l'absence de sudation dans une zone en en produisant davantage dans une autre.

Si l'anhidrose congénitale touche les enfants, ils peuvent présenter certaines anomalies morphologiques telles que des rides, un grand front, des oreilles pointues et/ou une déformation des lèvres et des narines.

Traitement et prise en charge de l'anhidrose

Si la personne souffre d'anhidrose congénitale, donc depuis l'enfance, la meilleure défense reste la prévention. On habitue ces patients depuis tout jeune à éviter les situations dangereuses pour eux, notamment l'exposition à la chaleur. Si cela ne suffit pas ou s'il s'agit d'une anhidrose acquise par voie médicamenteuse, on traite directement le ou les symptômes apparus : anomalie morphologique ou dysfonctionnement des organes. La pathologie pouvant être fatale en raison de l'augmentation rapide de la température, la prise en charge se fait directement en service de réanimation. Une personne atteinte d'anhidrose y est immédiatement plongée dans de l'eau glacée pour faire chuter sa température corporelle en-dessous des 39°C. On la place ensuite dans un milieu frais et on s'assure que le foie et les reins fonctionnent bien.