Transpiration nocturne : causes, conseils et solutions

La transpiration nocturne peut gâcher la vie au quotidien. En plus de jouer sur l'humeur, elle peut également avoir un impact direct sur la santé. Aujourd'hui, apprenez donc à comprendre ce phénomène pour mieux le prévenir.
 Transpiration nocturne : causes, conseils et solutions

Transpiration nocturne : comment ça se manifeste ?

On évoque le terme de transpiration nocturne lorsqu'une personne transpire de manière abondante la nuit, durant son sommeil. Ce phénomène incommodant se manifeste alors de différentes façons : nez bouché, draps et pyjamas trempés, bouffées de chaleur ou encore sommeil entrecoupé de réveils intempestifs.

Si vous avez des sueurs nocturnes, sachez que vous n'êtes pas seul puisque de nombreux hommes sont concernés. En revanche, les causes de transpiration pendant la nuit sont propres à chacun. Il est donc essentiel de les déterminer afin de trouver des solutions ou traitements adaptés à chaque cas. Voici quelques pistes.

Transpiration nocturne : les principales causes

Commençons par la chambre surchauffée, notamment en hiver, qui est sans aucun doute la cause de sueurs nocturnes la plus répandue. En effet, lorsque vous dormez dans une pièce à la température trop élevée, vous déréglez le processus de thermorégulation de l'organisme. Ce dernier va alors suer de façon excessive pour évacuer la chaleur. Pour les mêmes raisons, le port de vêtements trop chauds est également un facteur déclenchant .

Parmi les autres causes potentielles de sueurs nocturnes, vous trouverez les cauchemars, le stress, le syndrome de fatigue chronique, la consommation de tabac et d'alcool (notamment en période de sevrage), ou encore une alimentation trop lourde, riche ou épicée avant le coucher. Sans oublier les effets secondaires classiques de certains traitements médicamenteux.

Mais attention, si les sueurs nocturnes se manifestent de façon inexpliquée, prenez sans attendre rendez-vous chez le médecin. En effet, dans certains cas, la transpiration nocturne peut être liée à des pathologies plus sérieuses comme par exemple l'hyperhidrose (transpiration excessive), ainsi que des maladies infectieuses ou endocriniennes.

Transpiration nocturne : les solutions pour y remédier

Pour prévenir tout risque de transpiration nocturne, évitez d'abord de dormir dans une pièce surchauffée. À savoir, la température idéale pour dormir et respirer sans gêne est située aux alentours de 19°. De plus, pensez à aérer régulièrement votre chambre afin de renouveler l'air à l'intérieur. Enfin, si possible, évitez de dormir avec le chauffage allumé, en l'éteignant (en cas de froid hivernal) juste avant de vous coucher.

D'autre part, exit les repas trop lourds ou épicés juste avant d'aller au lit. Veillez à manger léger et équilibré, en évitant également d'abuser du café, de l'alcool et du tabac pendant la journée. Question pyjamas, bannissez les matières synthétiques et misez davantage sur des textures légères et naturelles comme le coton. Enfin, juste avant de tomber dans les bras de Morphée, prenez le temps de vous offrir quelques minutes de relaxation.