Transpiration : quel manteau choisir pour l'hiver ?

Chute des températures oblige, on adapte sa garde-robe en optant pour un pardessus bien chaud. Attention toutefois à ne pas suer sous les couches de vêtements.
Avant de choisir la coupe, assurez-vous qu'il contienne au moins 70% de laine.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, on transpire également l'hiver, quand il fait froid. Pour réguler sa température, le corps produit de l'énergie, peut ainsi entrer en surchauffe et évacuer de la sueur. Il est donc crucial d'avoir ni trop chaud, ni trop froid. Pour cela, on recommande de privilégier certaines matières, en premier lieu desquelles la laine, qui a le double avantage de tenir chaud et d'évacuer l'humidité. Évitez par ailleurs les tenues avec un fort ratio de polyester, car ce dernier n'est pas du tout respirant. Laissez enfin au placard les parkas et autres doudounes, et concentrez-vous sur d'autres pièces, en fonction de votre silhouette. S'habiller chaudement l'hiver sans transpirer – qui plus est avec style –, c'est possible.

Le Caban : l'ami des petits

Chaud et déperlant – il contient au minimum 70% de laine –, le caban est un indispensable de l'hiver, qui connaît un véritable succès auprès de la gent masculine. Malgré sa multitude de styles, on le reconnaît aisément à son double boutonnage.

Pour qui ? C'est le manteau le plus facile à porter. Cerise sur le gâteau, il allonge la silhouette des personnes de petite et de moyenne taille.

Le Duffle-Coat : le côté enfant sage

Son nom vient d'une ville belge, située dans la province d'Anvers et réputée au XIXe pour sa laine très épaisse et très résistante. La "duffel", en néerlandais, devient très vite le "duffle" sous l'influence des Britanniques qui en raffolent et en font même la matière première des manteaux emblématiques de la Royal Navy. Mi-long à l'origine, sa coupe a été modernisée et diversifiée, si bien qu'on en trouve des styles différents, avec ou sans capuche. Seul élément constant : ses cônes en bois en guise de fermeture, qui donne un côté enfant sage.

Pour qui ? Les étudiants fans d'indie pop ou toute personne chic qui veut faire plus jeune que son âge.

Le Trench-Coat : la touche élégante

Pièce inconditionnelle des jours de pluie, le Trench se décline dans une version hivernale en laine. Reconnaissable à sa ceinture et son double boutonnage, il transcende les profils longilignes. Si vous mesurez moins d'1m80, passez votre chemin.

Pour qui ? Ceux qui préfèrent les mocassins ou derbies aux baskets.